Seattle : Jake Evans joue tellement bien qu’il donne des maux de tête à son DG

Jake Evans a connu tout un match #6. Il est définitivement devenu l’une des pièces importantes en attaque chez le Canadien et ce, même s’il avoue lui-même qu’il n’est pas le joueurs le plus talentueux qui soit.

Le joueur de centre droitier a été l’ailier le plus utilisé par Dominique Ducharme samedi soir.

Non, il n’y a pas d’erreur dans ma phrase. Evans a VRAIMENT bien remplacé Tomas Tatar dans la formation, à la gauche de Danault et Gallagher.

Evans est passé en à peine plus d’un an d’un joueur de profondeur qui peut évoluer sur la quatrième ligne du Canadien à un joueur qui doit être dans l’alignement lorsqu’il est en santé. Quel progrès pour le jeune de 24 ans qui a été repêché en septième ronde et dont les chances de se rendre aussi loin étaient bien minces

Evans a récolté 13 points en 47 matchs cette saison, en plus de terminer la campagne dans les plus.

Le problème avec les succès d’Evans, le voici : Marc Bergevin (ou son successeur) devra sérieusement songer à protéger Jake Evans lors du repêchage d’expansion en juillet. Gagez qu’il y a un an, il n’y pensait même pas.

Rappelons que le Canadien choisira vraisemblablement de protéger un gardien de but, trois défenseurs et sept attaquants.

Price, Weber, Petry, Chiarot ou Edmundson, Anderson, Toffoli, Lehkonen, Kotkaniemi, Gallagher…

Resterait donc deux places pour Drouin, Byron et Jake Evans. Ça risque d’être Drouin et Evans, surtout lorsque l’on tient compte que Byron a été ignoré au ballottage à trois reprises cette année.

Je considère ici que Danault et Armia signeront peut-être un contrat avec le Canadien après le repêchage d’expansion et que Tatar ne sera pas de retour ici. Je prends aussi pour acquis que Drouin n’aura pas été échangé ou qu’il l’aura été contre un joueur n’ayant pas à être protégé ou un choix au repêchage.

Cependant, le scénario à un gardien et huit joueurs protégés aurait pu être alléchant si Evans n’était pas devenu aussi bon récemment.

Price, Weber, Chiarot, Edmundson, Petry, Anderson, Toffoli, Kotkaniemi et Gallagher…

Le Canadien aurait pu évité de perdre l’un de ses quatre premiers défenseurs.

Par contre, le CH ne peut pas se permettre de ne pas protéger Evans désormais.

Ce qui nous ramène au scénario initial.

À noter que l’option de ne pas protéger Carey Price afin de ne pas perdre Jake Allen ne tient plus la route suite au fabuleux parcours éliminatoire du #31. Celle de ne pas protéger Weber afin de pouvoir conserver Chiarot ET Edmundson par contre, pourrait encore être étudiée, mais je doute qu’elle soit utilisée.

Ceci dit, le Kraken risque fort de sélectionner Jake Allen au final, peu importe les valses et les tentatives de l’état-major montréalais.

Nick Suzuki, Cole Caufield, Cayden Primeau et Ryan Poehling sont exemptés par défaut, eux.

Jake Evans touchera un salaire annuel moyen de 750 000 $ avant d’être admissible à l’autonomie avec restriction.

En rafale

– Est-ce que vous y croyez?

– Espérons qu’il n’y goûtera pas ce soir non plus…

– Vrai

– Direction Suède pour Dale Weise, qui n’a pas joué de la saison.

– Défaite crève-coeur pour Bianca.

– C’est maintenant officiel. Le CF Montréal devra se trouver un nouvel entraîneur des gardiens de but.

PLUS DE NOUVELLES