Rocket : seulement 12 attaquants en santé pour le match du jour

On se souvient d’une époque pas si lointaine où Joël Bouchard débordait de joueurs. Pour commencer l’année, Bouchard avait 34 joueurs à sa disposition chez le Rocket de Laval et il se sentait bien mal de ne pas pouvoir donner du temps de jeu à tout le monde.

Mais les temps ont changé. Des gars ont été rappelés. Certains ont quitté. Plusieurs se sont blessés.

Et cela fait en sorte qu’en vue du match du jour, l’entraîneur du Rocket de Laval a juste assez d’attaquants à sa disposition.

Si on regarde l’alignement du jour, on se rend compte que la composition (et non pas l’ordre) des 12 attaquants est la seule possibilité de l’entraîneur.

En début de saison, le Rocket a décidé de garder tout le monde à Laval. Tant qu’à renvoyer des gars à la maison, aussi bien les garder et leur donner du temps de jeu limité, n’est-ce pas?

L’équipe a eu la même mentalité pour ce qui est du voyage dans l’Ouest. Tout le monde a été inclus et le Rocket n’a pas regardé à la dépense.

Et ça a payé puisque les blessures ont fait surface.

Alex Belzile et Lukas Vejdemo se sont blessés plus tôt au cours du voyage. Jesse Ylonen et Jan Mysak se sont blessés lors du dernier match. Jordan Weal est au jour le jour. Laurent Dauphin, lui, est resté dans l’entourage du Canadien à Montréal (tout comme les défenseurs Xavier Ouellet et Gustav Olofsson) et n’est pas disponible en raison du fait que le Rocket est dans l’Ouest pour un huitième (et dernier) match de suite.

Visuellement, ça donne ceci.

Heureusement, le Rocket peut compter sur Yannick Veilleux, fraîchement revenu de sa (deuxième) suspension.

Pas besoin de vous dire que pour tout le monde, le retour à la maison fera du bien. Le voyage a été très long et de retrouver le confort du Centre Bell sera parfait pour les joueurs.

Malgré tout, le Rocket a quand même engrangé des victoires au cours de ce voyage. Les hommes de Joël Bouchard n’ont pas perdu à la régulière au cours de ce voyage jusqu’à présent, ce qui est extraordinaire.

Dès 17h, le match du Rocket sera diffusé sur les ondes du 91.9 Sports.

En rafale

– La COVID-19 s’invite chez les Canucks. Rappelons que le CH n’a plus de matchs contre Vancouver cette année.

– En parlant du Rocket.

– Un nom qui fait Golden Knights.

– Un match de plus pour voir Tom Brady abaisser tous les records de l’histoire de la NFL.

– Clément Diop a la confiance de son entraîneur.

PLUS DE NOUVELLES