Retour des Nordiques : les prochains jours seront importants

Un texte de Mathieu Hardy. 

Bon après-midi!

C’est à partir de demain que vous pourrez vous procurer des billets (gratuits) pour visiter le Centre Vidéotron. Les visites se dérouleront du 3 au 7 septembre et seront d’une durée de 2h30. Les curieux pourront choisir l’heure de leurs visites à partir de midi sur le site de la billetterie du Centre Vidéotron. Une conférence de presse est prévue en avant-midi et le maire quittera ensuite la ville pour faire une grande tournée de promotion à travers la province. Après tout, même si les gens de Québec payent une plus grande partie de la facture, c’est la province tout entière qui a payé (et qui paiera encore pour un certain temps) pour construire cet édifice qui fait maintenant de l’ombre au vieux Colisée!

Cela dit, pour ceux qui, comme moi, rêvent au retour au Nordiques, ce n’est probablement pas ce qui retiendra votre attention dans les prochains jours. En fait, c’est demain que se terminera la deuxième phase de l’interminable processus d’expansion . Donc, c’est demain que nous devrions vraisemblablement savoir si Québec accède à la 3e et ultime phase. Les deux villes candidates avaient jusqu’au 16 août pour fournir les documents supplémentaires demandés par la LNH. Par la suite, elles auront jusqu’au 4 septembre pour fournir un plan d’affaires détaillé et, après, le bureau des gouverneurs décidera, par vote, s’il souhaite aller de l’avant. Cela signifie que les prochains jours risquent d’être forts intéressants et que nous devrions avoir très rapidement des réponses aux questions qui ont font l’actualité depuis le début de ce processus :

Quels partenaires Pierre Dion et Quebecor réussiront-ils à attirer? 

Même si Quebecor répète à qui veut l’entendre qu’il pourrait être l’unique actionnaire d’une nouvelle concession, tout le monde sait que Pierre Dion est activement à la recherche de partenaires. Rodgers (déjà partenaire avec Quebecor), Labatt (grand concurrent à Molson et unique brasseur du Centre Vidéotron) et Pepsi (également fournisseur du Centre Vidéotron) semblent être les candidats les plus sérieux.

Quel pourcentage des parts de l’équipe Quebecor conservera-t-il?

Si nous savons déjà, qu’advenant la venue d’une nouvelle équipe, Quebecor sera l’actionnaire majoritaire et que l’entreprise utilisera l’équipe pour stimuler ses autres secteurs d’activités et pour créer du contenu pour sa chaîne sportive, nous ne savons pas quel pourcentage l’entreprise montréalaise conservera. Il faut rappeler que les activités « Sport et Divertissement » de Quebecor sont déficitaires et que l’entreprise compte beaucoup sur l’obtention d’une équipe de hockey professionnel à Québec pour stimuler ce secteur.

Ray Lalonde est-il réellement un candidat sérieux pour être le président des Nordiques 2.0?

C’est The Hockey News qui sortait cette rumeur il y a déjà quelques semaines. Depuis son passage avec le Canadien, la réputation de ce spécialiste en marketing sportif n’est plus à faire et il est reconnu comme l’un des meilleurs de sa profession. Son grand fait d’armes? Avoir rajeuni la marque du CH et avoir complètement transformé l’expérience client au Centre Bell. Il a grandement contribué à faire passer la Sainte-Flanelle d’une franchise moribonde sur le plan des affaires à l’une des trois franchises les plus rentables de la ligue nationale. C’est en partie à cause du travail de Lalonde, qu’en 2009, Georges Gilette a pu revendre le club à la famille Molson et faire près de 300 millions de profits. Voilà donc 300 millions de bonnes raisons, pour Pierre Dion et Quebecor, de le nommer à la tête de l’organisation des Nordiques. De plus, étant donné que les futurs Nordiques ne pourront rivaliser avec l’histoire des Habs et ne pourront compter sur la mise en valeur de joueurs vedettes (du moins, pour quelques années), l’idée d’avoir un faiseur d’image à la présidence du club a du sens.

Pourtant, en analysant plus longuement, on se rend compte que la candidature ne tient pas tellement la route! Il y à peine 5 mois, il mentionnait qu’il voulait prendre des mandats variés et rester indépendant! De toute façon, l’échec retentissant de son passage à la présidence des Alouettes parle de lui-même! Si, officiellement, il a démissionné de son poste de président des Alouettes pour des raisons personnelles, on raconte qu’il avait une mauvaise relation avec plusieurs membres du club (dont Jim Popp et Marc Trestman). On dit qu’il voulait être impliqué dans toutes les décisions (notamment les décisions de football) et que «si les choses avaient continué de la même façon, c’est peut-être Jim et Marc qui seraient partis d’eux-mêmes».

Bref, je serais surpris si cette rumeur se concrétisait!

En rafale
– Apparemment, le CH était l’une des 3 équipes intéressées aux services de Dave Nonis avant qu’il décide de se joindre au Ducks LIEN

Si c’est vrai, je ne l’a comprend pas celle-là!

– Quebecor veut savoir combien coûte un vestiaire de la LNH LIEN

– Finalement, Louis Domingue jouera peut-être en Amérique la saison prochaine LIEN #Négociations

– Intéressante analyse de la défensive de Pittsburgh pour la prochaine saison LIEN

– Après la NBA et NFL, un premier joueur ouvertement homosexuel dans MLB? LIEN

– Bon portrait de l’espoir des Habs Brett Lernout LIEN

– Les Jays font fureur! LIEN | LIEN

– Bonne fête Carey! LIEN

– Les Red Wings mettent le grappin sur le défenseur droitier Robbie Russo. LIEN

– Les Prédateurs sont-ils assez bien nantis au centre? LIEN

– Kevin Fiala sera un espoir à surveiller la saison prochaine. LIEN

PLUS DE NOUVELLES