Repêchage 2019 : c’est moins bien qu’en 2018, mais mieux qu’en 2017 pour la LHJMQ

Un total de 18 joueurs issus de la LHJMQ ont été repêchés, ce week-end, dans le cadre de l’encan amateur de la LNH. Il a fallu attendre le 21e échelon pour que le premier Québécois – et patineur du Circuit Courteau, par le fait même – soit appelé sur le podium. 

Et à la grande surprise de plusieurs (ou pas), ce n’est pas Raphaël Lavoie qui a été sélectionné en premier, mais bien Samuel Poulin, qui a pris la direction de Pittsburgh. Par la suite, les Flames ont jeté leur dévolu sur Jakob Pelletier des Wildcats de Moncton au 26e rang.

Si l’on regarde depuis 5 ans, la cuvée 2019 des joueurs repêchés évoluant dans la LHJMQ se situe en milieu de peloton. C’est mieux qu’en 2016 et 2017, mais mois bien qu’en 2015 et 2018.

ANNÉE NOMBRE DE JOUEURS REPÊCHÉS NOMBRE DE JOUEURS REPÊCHÉS EN PREMIÈRE RONDE
2015 30 4
2016 14 2
2017 14 2
2018 23 4
2019 18 2

 

UN JOUEUR QUÉBÉCOIS REPÊCHÉ PAR LE CANADIEN

Comme vous le savez, le Canadien n’a sélectionné qu’un seul Québécois à Vancouver. Il s’agit du capitaine des Huskies de Rouyn-Noranda (qui jouera l’an prochain avec les Sagnéens de Chicoutimi l’an prochain) Rafaël Harvey-Pinard.

Plusieurs partisans et analystes ont exprimé leur mécontentement à ce sujet, mais il faut comprendre que le Canadien se doit de repêcher le meilleur joueur disponible, omettant complètement la nationalité de ce dernier. Alors, évidemment, Trevor Timmins et ses acolytes auraient pu prendre Nathan Légaré ou Samuel Bolduc en 2e ronde – et ils n’ont pas forcément tort.

Ceci dit, le DG adjoint à Marc Bergevin a pris les décisions qu’il jugeait les meilleurs pour l’organisation, et ça, il faut le respecter.

Je glisse d’ailleurs le tableau de mon collègue Kevin Vallée qui me semble assez évocateur à ce niveau.

Pour terminer, je vous conseille d’aller consulter l’excellent article de mon collègue Christian Matte. Il décrit en détail les joueurs sélectionnés par le Canadien cette année. 

En rafale

– Un autre texte concernant le choix de deuxième ronde du Canadien, Jayden Struble.

– Et le Canadien ne l’a pas forcément fait, au cours des dernières années.

– On a eu droit à beaucoup de mouvements, hier.

– En terminant, un peu de football. 

PLUS DE NOUVELLES