Renaud Lavoie a rebaptisé Les Partants, Les Négatifs (en plus de vanter le jeu de Schlemko)

On n’analyse pas tous un match de hockey de la même façon. C’est la beauté du sport. L’appréciation d’un joueur ou d’un jeu en particulier n’est pas 100 % rationnelle. Les émotions entrent en jeu et c’est pourquoi on aime autant (ou on déteste autant) tel ou tel joueur.

Renaud Lavoie était l’invité des Partants ce matin et il y a été d’une déclaration choc. Selon Renaud, David Schlemko a été extraordinaire (et extrêmement solide) hier soir, disputant son meilleur match depuis son arrivée avec le Canadien.

Renaud a ensuite nargué un peu son collègue Charles-Antoine sous-entendant que ce dernier n’avait peut-être pas regardé le match… Ajoutant que l’émission Les Partants devrait parfois s’appeler les Négatifs, tellement Charles-Antoine aime trouver du négatif.

Tout ça dans la bonne humeur, doit-on le mentionner.

Renaud a même suggéré à Charles-Antoine de regarder toutes les présences de Schlemko avec lui tantôt au bureau.

Sinotte, qui avait commencé son segment avec Renaud en parlant de Schlemko comme étant nerveux et anxieux avec la rondelle est resté surpris, disons. Mais ça a fait de la maudite bonne télé!

L’un suggère de peut-être retirer Schlemko de la formation et l’autre mentionne qu’il a été extraordinaire.

Encore une fois, la vérité se situe quelque part entre les deux. Schlemko a commis une erreur qui aurait pu coûter le match au CH, mais il a aussi obtenu trois tirs au but, cinq mises en échec et un tir bloqué (en un peu plus de 18 minutes sur la patinoire).

Non, je ne crois pas qu’il a été extraordinaire (ayant été en retard sur plusieurs couvertures défensives), mais il n’a pas non plus connu un match atroce qui devrait le renvoyer dans les estrades.

Je suis curieux. Êtes-vous plus du côté de Charles-Antoine Sinotte ou de Renaud Lavoie concernant le match de David Schlemko en Arizona?

En rafale

– Charles Hudon a publié quelque chose qui démontre qu’il ne faut jamais perdre espoir.

– Le nom de Colton Parayko se promène encore dans les rumeurs…

– Victor Mete n’est plus le même depuis son passage à Laval. Il va falloir penser à le jumeler à Shea Weber si ça continue…

– Le dilemme entre le succès à court terme et les résultats à long terme…

– Allan Walsh s’est certes fait quelques amis à Québec ce matin…

PLUS DE NOUVELLES