Raphaël Doucet a déjà demandé à Michael McNiven s’il s’était touché sur le banc du Canadien

Michael McNiven a déjà eu plus de considération de la part de l’organisation du Canadien. Sans club-école de la ECHL, le cerbère a fait la navette (sans vouloir faire un savoureux jeu de mots) entre le Rocket et plusieurs organisations de la ECHL cette saison.

Mais l’an passé? Il était pleinement établi à Laval, ayant même eu droit à un rappel de la part du Canadien.

C’est justement sur ça que Raphaël Doucet a voulu le questionner à son retour à Laval. Il a voulu lui demander s’il s’était pincé alors qu’il était sur le banc du CH en Floride… mais, dans le feu de l’action, il ne s’est pas souvenu que de dire « did you touch yourself? » ne veut pas exactement dire « est-ce que tu t’es pincé ».

En fait, le mot touch veut dire toucher, ce qui donne une connotation un brin plus sexuelle à la question.

Une chance qu’il ne l’a pas demandé à Reese McGuire, un receveur de l’organisation des Jays qui s’est fait arrêter en Floride le mois dernier pour ne pas avoir été en mesure de le garder dans son pantalon.

Puisque McNiven connaît bien Doucet, il s’est bien rendu compte que ce dernier a fait une erreur honnête. Il a donc répondu à sa question comme si elle avait été bien posée.

Ceci dit, le lendemain, tous les joueurs du Rocket qui ont croisé celui qui agissait comme analyste des matchs du Rocket avec Anthony Marcotte lui ont demandé s’il s’était touché la veille. Oui, l’anectode avait fait son chemin.

Évidemment, elle avait aussi voyagé parmi les journalistes. Voilà pourquoi en marge du texte « Quelle a été votre pire entrevue en carrière? » de La Presse, tous les journalistes ont voulu entendre parler de cette anectode-là.

Heureusement, tout est bien qui finit bien pour Doucet. Dans le feu de l’action, il s’était simplement trompé entre pinch et touch. Ce sont des choses qui arrivent.

En rafale

– Les Maple Leafs devront payer plus de 60 millions de dollars en bonis le 1er juillet prochain. Le CH? Une quinzaine de millions $.

– Il a un bon point.

– En effet.

– Que des solutions.

– Profitez-en.

PLUS DE NOUVELLES