Rafaël Harvey-Pinard sait qu’il va jouer dans la LNH

Rafaël Harvey-Pinard a fait partie des 12 coupures du Canadien de Montréal, en début de soirée. Par contre, il ne doit pas quitter le camp des recrues avec un goût amer en bouche, puisqu’il a laissé une solide impression à la direction de l’équipe, qui a vraisemblablement frappé un très beau coup lors de la septième ronde du dernier repêchage. Âgé de 20 ans, RHP jouera à une quinzaine de minutes de sa ville natale, avec les Saguenéens de Chicoutimi. Car oui, le but du Tricolore est bel et bien de lui offrir une saison complète dans la LHJMQ.

Par rapport à cette coupure, il la prend à la légère et est conscient qu’il est déjà très chanceux de se retrouver dans l’organisation du Canadien. Eric Engels (Sportsnet) a d’ailleurs partagé une conversation très intéressante durant laquelle le Saguenéen a démontré qu’il avait une confiance inébranlable et qu’il compterait sur son éthique du travail jusqu’à ce qu’il atteigne son but, la LNH.

Engels : «Penses-tu que tu vas jouer dans la LNH un jour.»

RHP : «Je sais que je le ferai.»

Engels : «Pas, ‘j’espère’?»

RHP : «Non. Je vais le faire. Je ne vais jamais abandonner.»

Avec cette attitude, il devrait réussir. L’état d’esprit est l’un des facteurs les plus sous-estimés d’un joueur de hockey et une bonne mentalité est presque primordiale au succès d’un joueur de hockey. Jusqu’à présent, le Québécois a démontré qu’il est fort sur la patinoire ainsi que mentalement, ce qui est un excellent début pour une carrière professionnelle.

En Rafale

– Devante Smith-Pelly aurait aimé faire les choses différemment.

– Est-ce logique?

– Zach Werenski est prêt à mettre la machine en marche.

PLUS DE NOUVELLES