Quels espoirs faudrait-il éviter lors du prochain repêchage?

Alors que le prochain repêchage approche à grands pas, on parle souvent des joueurs qui attirent l’oeil et qui semblent être de bonnes sélections potentielles pour une équipe de la LNH. Mais qu’en est-il de ceux que l’on devrait peut-être éviter?

Scott Wheeler, de The Athletic, a préparé une liste qui énonce 10 joueurs que les équipes devraient éviter. Il juge que les joueurs mentionnés ne sont pas mauvais, mais peut-être tout simplement surévalués.

1. Vasili Podkolzin

Wheeler classe le Russe au 17e rang de sa liste, bien qu’il soit considéré comme l’un des dix meilleurs espoirs du repêchage. Plusieurs ont des doutes par rapport à son contrat dans la KHL, qui devrait le forcer à rester dans son pays natal pendant au moins deux ans. Cependant, ce n’est pas ce qui l’inquiète. Bien sûr, Podkolzin attrape l’oeil en raison de son implication, mais selon lui, ses jeux ne résultent pas assez souvent en chance de marquer positive.

2. Philip Broberg

Si vous suivez bien les espoirs du repêchage, vous savez que Broberg profite d’une réputation établie l’été passé, mais pas solidifiée au courant de l’année. Il n’a pas encore prouvé avoir une intelligence suffisante pour éviter les erreurs à répétition et créer des chances de marquer de façon constante. Il sera potentiellement le deuxième arrière sélectionné (assez tôt) et c’est pourquoi il est surévalué.

3. Victor Soderstrom

Un défenseur droitier qui est en quelque sorte l’antithèse de Broberg. Pas énormément de talent brut, mais une efficacité impressionnante. Il risque de plafonner assez rapidement dans la LNH, s’il y accède.

4. Tobias Bjornfot

Bjornfot est un défenseur gaucher qui possède énormément de respect de certains recruteurs de la LNH et qui risque de sortir en deuxième ronde. Wheeler juge toutefois qu’il est un choix de troisième tour en raison d’un manque d’outils contre des adversaires plus avancés.

5. Alex Vlasic

Certains croient qu’il est un espoir de fin de première ronde ou début de deuxième, ce que l’analyste de The Athletic n’achète pas. Vlasic était le défenseur le moins talentueux, offensivement, chez le programme de développement américain. À la limite, il sera un défenseur de troisième trio.

Pour ce qui est des 5 derniers joueurs mentionnés, nous les connaissons moins : Daniil Gutik, Matvei Guskov, Daniil Misyul, Michael Vukojevic et Hunter Jones. Pour connaître les explications de Scott Wheeler, c’est par ici :

En Rafale

– Surpris de voir que Arthur Kaliyev ne se retrouve pas sur cette liste.

– Très intéressant.

– Drôle de choix.

– À suivre.

 

PLUS DE NOUVELLES