Quatre partisans sur cinq s’attendent à au moins une transaction d’ici lundi

Comment/Où vous situez-vous à six jours et trois matchs de la date limite des transactions?

Que souhaiterez-vous dans votre for intérieur ce soir dans votre salon? Une première victoire en quatre matchs cette saison face aux Wings? Ou une défaite qui rapprochera encore un peu plus le CH d’un choix top trois?

On sait tous que Marc Bergevin ne sera pas du côté des acheteurs d’ici lundi prochain. La grande question : sera-t-il vendeur ou privilégiera-t-il le statu quo?

Et s’il est vendeur, sera-t-il un gros vendeur ou un petit vendeur?

Les Partants ont sondé leurs abonnés Twitter ce matin en leur demandant quelles sont leurs attentes envers Marc Bergevin par rapport à ce trade deadline. Plus de quatre abonnés sur cinq aimeraient voir le DG du Canadien conclure une ou plusieurs transactions. Moins de 20 % des partisans sondés opteraient donc ainsi pour le statu quo.

Ces chiffres sont logiques. Comment pourrait-on voir une majeure partie des fans de l’équipe espérer que la direction du CH ne fasse rien d’ici lundi… qu’elle accepte de ne pas participer aux séries tout en refusant de mettre quelques choix en banque pour le futur? Sincèrement, je dirais même que le 20 % me semble élevé, sincèrement…

Un partisan sur deux souhaiterait voir un joueur vedette/important être échangé d’ici lundi prochain. On peut penser qu’il est question de Carey Price, Shea Weber, Tomas Tatar, Jonathan Drouin ou Jeff Petry ici. #Reconstruction?

Trois personnes sur dix se satisferaient toutefois de petites transactions et d’un objectif d’encore une fois de faire les séries l’an prochain.

Le marché actuel avantage clairement les vendeurs. Il y a plusieurs équipes qui aspirent à acheter d’ici lundi et d’autres qui ont opté pour le statu quo. La loi de l’offre et la demande risque donc de faire grimper le prix de quelques joueurs. Ça a été le cas avec Blake Coleman et Tyler Toffoli…

Le problème, c’est que la direction du CH souhaite faire les séries l’an prochain et que les gars à vendre comme Ilya Kovalchuk et Marco Scandella connaissent des moments plus difficiles depuis quelque temps. #UFA

En rafale

– Voir Marc Bergevin se déplacer dans une ville de hockey à quelques jours de la date limite des transactions me rappelle Pierre Gauthier qui avait souvent visité Nashville avant sa dernière date limite en tant que DG du Canadien. Au final, ces voyages à Nashville nous avaient par contre rapporté que Blake Geoffrion et des choix au repêchage…

– Incroyable de voir à quel point le Lightning s’est remis à gagner de façon régulière!

– Les choix de septième ronde sont utiles, oui… mais il ne faut tout de même pas exagérer, guys!

– Les succès de Quinn Hughes me rappellent que plusieurs personnes voulaient voir le CH le repêcher au lieu de Jesperi Kotkaniemi.

– Qu’est-ce que signifient ces signaux divergents entre Montréal et Tampa?

PLUS DE NOUVELLES