Problème de tests à prévoir dans la LNH

On nous répète depuis le début de la pandémie que la clé, ce sont les tests. Tester, isoler, protéger… voilà la méthode qui nous permettra de revenir à une vie un peu plus normale.

Les ligues de sport professionnelles qui ont relancé ou qui comptent relancer leurs activités n’échappent pas à cette règle. Des sources de la LNH ont même laissé sous-entendre il y a deux – trois semaines que les équipes songeaient à tester chacun de ses joueurs de façon quotidienne.

La Bundesliga, qui a repris son calendrier régulier il y a quelques semaines déjà, procède à beaucoup de tests. La Premier League et la Liga espagnole, qui reprendront ce weekend, font la même chose. D’ailleurs, seulement 1 personne sur les 1 213 testées en Angleterre, était porteuse du SRAS-COV2. #BonneNouvelle

Mais voilà que les choses pourraient être devenir compliquées pour la LNH à ce niveau. Selon Elliotte Friedman (Sportsnet), la LNH pourrait ne pas réussir à obtenir assez de tests afin de tester tout son monde de façon régulière. Il n’a pas dit pourquoi.

Est-ce que les tests sont trop chers? Sont-ils encore trop rares?

Peut-être?

Mais il y aurait aussi l’aspect politique de la chose. Il y a fort à parier que les équipes évoluant au Canada seraient mal perçues de tester leurs joueurs à tous les jours alors que la population a eu beaucoup de difficulté à avoir accès à ces même tests. On peut d’ailleurs voir à quel point le hockey – même si c’est le sport #1 au Canada – n’est pas une priorité pour Justin Trudeau et son gouvernement. Et le sport semble loin d’être un priorité pour la population canadienne actuellement.

J’écrivais justement le 22 avril dernier à quel point le retour du hockey pourrait poser un problème philosophique/éthique. La population s’est souvent soulevée contre le fait de voir de riches athlètes professionnels avoir quelque chose qui lui est indisponible…

Au final, que décidera la LNH? Tout faire pour avoir accès à ces tests ou planifier un retour selon un plan nécessitant moins de tests? Si elle opte pour la deuxième option, vous pouvez tout de suite oublier le Canada des plans estivaux.

Et vous pouvez aussi conclure que le Canadien tiendra son camp d’entraînement aux États-Unis puisque le plan présenté au gouvernement Trudeau pour éviter une quarantaine de 14 jours aux joueurs qui rentrent au pays inclut justement des tests à chaque jour. Les joueurs seront donc peu nombreux à rentrer au Canada pour la phase 2 actuelle. #QuarantaineInutileSiTuVasAuxUSAEnsuite

Si d’autres sports peuvent repartir aux États-Unis, je ne vois pas pourquoi le hockey ne pourrait pas. C’est l’hyper-prudence du Canada qui risque de poser problème.

Et le Québec fait toujours partie du Canada, hehe.

En rafale

– La date du 10 juillet est maintenant officielle pour la phase 3 dans la LNH (même si la frontière canado-américaine risque d’être encore fermée). Le tournoi débuterait donc fort probablement au début du mois d’août, et non en septembre.

– Geoff Molson est-il en train de changer (pour le mieux)?

– À suivre cet après-midi.

– Ottawa sera-t-elle la ville hôte de la LCF? #Alouettes

– Le soccer reprendra dans d’autres pays européens sous peu.

PLUS DE NOUVELLES