Problème dans l’un des deux hôtels de la bulle albertaine

La reprise des activités sportives dans une bulle fonctionnent beaucoup mieux que dans la population générale. La MLS, la LNH et la NBA sont sur de bonnes lancées présentement, alors que la MLB et la NFL semblent l’échapper.

La MLS pourrait aussi avoir de la difficulté avec son plan de relancer sa saison dans chaque ville.

Pour qu’une bulle fonctionne, elle doit être étanche et hermétique.

Elle doit aussi être plaisante et pas trop contraignante pour les joueurs. Je veux dire… les joueurs ne doivent pas se sentir trop prisonniers à l’intérieur de la bulle. Ils doivent pouvoir y avoir du fun et vivre un peu normalement.

Les quatre hôtels choisis par la LNH (deux à Edmonton et deux à Toronto) sont de très beaux hôtels (luxueux). Chaque équipe y possède son propre étage.

Mais il y a eu un petit problème avec le Sutton Place d’Edmonton : la climatisation ne fonctionnait pas mardi.

Une chance que la Ville d’Edmonton n’est pas aux prises avec une méga canicule qui ne cesse de finir cette semaine. Quoi que le mercure a dépassé les 30 degrés Celcius pendant quelques heures mardi, pour ensuite descendre de plusieurs degrés.

Les chambres et les salles de meeting étaient relativement fraîches. Par contre, il faisait chaud dans les corridors…

Les Blackhawks, les Jets, les Flames, les Canucks, les Coyotes et le Wild résident tous au Sutton Place.

Sachant que les joueurs passent énormément de temps dans leur hôtel, j’ose espérer que la situation a été corrigée rapidement.

Quoi que si je me fie à certains commentaires sur les réseaux sociaux, c’est toujours comme ça durant l’été au Sutton Place.

Est-ce que la LNH aurait dû choisir un autre hôtel? Croyait-t-elle qu’il faisait froid à Edmonton même en été?

Est-ce un hasard si les Oilers n’y résident pas?

Est-ce que ça a pu jouer un rôle dans la défaite des Flames (4 à 1) ce jour-là?

Mais surtout, est-ce que ça a été réparé depuis?

En rafale

– Il n’y a pas que la climatisation qui peut poser problème avec le plan estival de la LNH. La qualité de la glace aussi…

– Cinq questions sur le CH à 48 heures du début de la série Canadiens – Penguins.

– Craig Anderson, Mikkel Boedker, Scott Sabourin et Matthew Peca risquent tous de quitter l’organisation des Sénateurs et de marcher vers l’autonomie complète après les séries. [TheAthletic]

– L’Avalanche et les Golden Knights utiliseront tous les deux le round robin afin de déterminer l’identité de leur gardien de but #1. [HabsEtLNH] [HabsolumentFan]

– Intéressant d’entendre Gallagher parler à l’entraînement… jusqu’à ce qu’on lui brise son micro.

PLUS DE NOUVELLES