Possibilité d’une transaction majeure à Vancouver

Voilà maintenant deux ans que le Canadien laisse plusieurs millions $ non-dépensés sous le plafond salarial permis par la convention collective.

Il faut dire que l’organisation était dans un reset bien avoué et que lorsque l’on reconstruit rebâtit, il peut être normal de se garder quelques sous inutilisés.

Cependant, Geoff Molson a été clair il y a deux semaines : le processus de rebâtir l’équipe est suffisamment avancé pour le considérer terminé. Il est maintenant temps de penser à gagner à court terme, c’est le boss qui le dit.

C’est pourquoi Marc Bergevin a décidé d’aller chercher Jake Allen et son cap hit de 4,35 millions $ il y a quelques jours, question de bien supporter Carey Price la saison prochaine.

Et c’est pourquoi je suis convaincu qu’il n’a pas terminé son magasinage. Reste encore un défenseur gaucher capable de produire de l’attaque et au moins un ailier doté d’un sens du buteur accru à aller chercher si l’on souhaite pouvoir connaître du succès en 2020-21.

L’une des solutions pour Marc Bergevin pourrait venir de Vancouver.

Ray Ferraro (TSN) croit qu’il y aura une transaction majeure de complétée chez les Canucks.

De quel genre?

Loui Eriksson ou Brandon Sutter et quelque chose d’intéressant en retour de pratiquement rien.

Bref, les Canucks – qui s’approchent de leur réelle fenêtre d’opportunité – pourraient bientôt décider de payer une équipe pour qu’elle les libère du contrat de Sutter ou Eriksson.

Le plafond salarial qui ne grimpera pas complique effectivement les choses pour Jim Benning et il y aura donc des opportunités… des opportunités qu’une équipe qui possède un lousse sous le plafond salarial comme le CH devra saisir.

Oubliez Loui Eriksson, qui n’a disputé que 10 des 17 matchs des siens encore une fois cet été et qui n’a pas récolté un seul point. À 35 ans et avec son historique de blessures, seule une acquisition pour le placer sur la LTIR pourrait avoir un certain sens.

Mais Brandon Sutter est un nom qui pourrait intéresser le CH.

Il a 31 ans et il est encore capable de jouer sur un bottom six dans la LNH. Ne serait-il pas le quatrième centre parfait pour jouer sur la quatre à Montréal?

Oui, Sutter a toutefois multiplié les blessures au cours des deux – trois dernières années. Mais lorsqu’il est blessé, son salaire peut disparaître de la masse salariale…

Et lorsqu’il est en santé, il peut aider une équipe comme le Tricolore.

Sutter a récolté 6 points en 17 matchs éliminatoires, en plus d’en obtenir 17 en 44 matchs réguliers en 2019-20.

Il est droitier, ce qui pourrait aider le CH à remporter des mises au jeu importantes.

Et son contrat se terminera dans un an. Un peu comme Jake Allen, Sutter pourrait s’amener à Montréal afin de prouver sa valeur pour l’autonomie qui approche, tout en disparaissant des livres comptables du CH lorsque les Petry, Armia, Gallagher, Danault, Kotkaniemi, Tatar et compagnie devront renégocier leur entente respective.

Si les Canucks sont effectivement prêts à se départir d’un jeune espoir de qualité (Nils Hoglander? Olli Juolevi) ou d’un haut choix au repêchage pour remercier le CH d’accueillir Brandon Sutter, Marc Bergevin devra étudier la situation de façon minutieuse. Un peu comme il l’avait fait avec Joel Armia et Steve Mason en 2018.

Permettre à une équipe de laisser aller 4 à 5 millions $ en cap hit vaut quelque chose d’intéressant dans la LNH, encore plus avec la pandémie de la COVID-19.

Si Jim Benning y va all-in, Marc Bergevin devra être prêt à montrer son jeu, lui.

À noter que les Canucks devront prolonger les contrats de Jacob Markstrom, Chris Tanev, Adam Gaudette, Tyler Motte, Tyler Toffoli et Jake Virtanen s’ils souhaitent conserver leurs services. Tout ça en tentant d’améliorer leur formation afin de se rendre encore plus loin l’an prochain…

En rafale

– Quel serait votre choix/priorité?

– Le rachat de contrat ou la retraite pour Henrik Lundqvist? Son temps avec les Rangers semble bel et bien terminé. [HFeed]

– Les enfants de Mario Lemieux et Wayne Gretzky participent à la création d’un film (comique) de hockey. [RDT]

– Avoir du plaisir est effectivement la clé en bas âge.

– Les prochains Mondiaux Jr risquent de se dérouler dans une bulle canadienne.

– Frôler la mort change une vie.

PLUS DE NOUVELLES