Plusieurs clubs ne veulent rien savoir du premier choix

Depuis la fin de la loterie et son dénouement exceptionnel, plusieurs spéculations circulent dans le monde du hockey. En effet, puisqu’une équipe mystère a gagné le tirage, cela veut donc dire qu’une des 8 équipes éliminées lors de la ronde des qualifications va repêcher au premier rang. Et cela pourrait bien être les Oilers d’Edmonton ou les Penguins de Pittsburgh.

Mais rassurez-vous, personne n’est ici pour se faire perdre volontairement. Oui, l’enjeu est gros pour Alexis Lafrenière, mais il l’est aussi pour la Coupe Stanley qui est, rappelez-vous, LA récompense ultime.

C’est ce qu’a mentionné le directeur général des Oilers d’Edmonton lors d’une entrevue au Edmonton Sun.

« Personne ne pense à obtenir le premier choix présentement. Je veux que notre équipe fasse du bruit en série et qu’elle se rende loin », a dit Ken Holland.

Pour plusieurs personnes, la défaite pour un gros club peut être quelque chose de possible, mais il ne faut pas oublier que si un club se fait éliminer volontairement, il n’a qu’une chance sur 8 de mettre la main sur le québécois.

D’ailleurs, si vous pensez que les Penguins vont arriver sur la glace dans l’optique de perdre et d’avoir la « possibilité » de repêcher premier, vous êtes dans le champ.

Hier soir, les Penguins ont tweeté sur leur compte qu’il n’était pas question d’y aller pour la défaite, mais plutôt pour la Coupe Stanley. Et j’ai trouvé qu’ils avaient raison, vaut mieux contrôler sa destinée…

Bref, chaque équipe a le choix de faire ce qu’il veut, mais en temps normal, quand tu as la chance de jouer les séries, tu y vas à fond.

En rafale

– Encore?

– Les Blues et les Gunners en demi-finales.

– Une très belle nouvelle.

– À ne pas manquer !

– Hossa célèbre son intégration au Temple de la renommée.

PLUS DE NOUVELLES