Pierre McGuire voulait échanger le choix du Canadien en 2012

Au cours d’une époque lointaine, le Canadien a réduit sa liste de candidats au poste de directeur général à deux noms : Marc Bergevin et Pierre McGuire. Alors qu’un choix devait être fait, Geoff Molson s’est évidemment fié sur les entrevues qui avaient été données par les deux hommes pour prendre sa décision.

Marc Bergevin a impressionné son patron et s’est mérité le poste. Quelques semaines plus tard, il a effectué la sélection d’Alex Galchenyuk avec le troisième choix au total détenu par l’organisation.

On connaît tous la suite. Galchenyuk n’a jamais vraiment été en mesure de cadrer avec le Tricolore et joue présentement pour sa troisième équipe. 

Par contre, Pierre McGuire aurait fait les choses différemment. Selon ce qu’il a mentionné sur les ondes de TSN 690, il avait mentionné son plan à Geoff Molson durant son entrevue.

McGuire explique qu’il aurait vendu le choix du Canadien à quiconque offrait plus, puisqu’il considérait que le haut de ce repêchage était assez faible. Il souhaitait échanger la sélection contre un maximum de choix/joueurs afin de maximiser un choix qui selon lui, ne valait pas la peine.

Nail Yakupov, Ryan Murray, Alex Galchenyuk et Griffin Reinhart… C’est certain que ça ne vole pas haut. Par contre, des noms comme Morgan Rielly (5) et Filip Forbserg (11) attirent notamment l’oeil chez les joueurs qui auraient pu être en jeu pour le premier rang. Mais même là, c’est un long shot – dans le temps, ce n’était pas autant une question. 

En 2017, McGuire avait ramassé Bergevin pour la valeur de Galchenyuk.

Peu longtemps après, Marc avait répondu avec un «Pierre who?», solide flèche à l’endroit de l’analyste coloré.

En Rafale

– Encore une fois.

– Lundqvist a une valeur importante dans la reconstruction des Rangers.

 

PLUS DE NOUVELLES