Phillip Danault veut négocier dès maintenant son nouveau contrat

Le dossier Phillip Danault ne va pas très bien présentement. Compte tenu du fait qu’il n’y a pas de négos entre le CH et le clan Danault, il est clair qu’une entente n’est pas imminente.

D’ailleurs, même si Marc Bergevin a effectué un gros plaidoyer en faveur de Phillip Danault, rappelant qu’il l’aime depuis toujours, il n’en demeure pas moins que ses actions ne démontrent pas son amour, disons.

Après tout, Mathias Brunet a raison : il n’est pas autant une priorité que Brendan Gallagher.

Est-ce juste? La question se pose.

Après tout, même s’il est clair que Danault ne gagnera pas autant que Gallagher, il n’en demeure pas moins qu’il est l’attaquant le plus utilisé du Canadien. Il joue à court d’un homme et il se veut un candidat potentiel au Selke.

Et ça fait de lui un joueur dont le CH ne peut pas se passer.

Au sein d’une ligne de centre qui est inexpérimentée, ça vaut quand même de l’or. Comme l’a dit Max Van Houtte, Claude Julien ne veut sans aucun doute pas perdre un soldat de sa trempe.

Que faire, à partir de là?

La question, c’est d’établir sa valeur et à quel point il a du pouvoir dans les négos.

Est-ce qu’on peut se dire que plus il attend, moins il a de pouvoir? Possiblement.

Après tout, en attendant, les choses peuvent tourner en sa défaveur.

Mais le problème demeure le même : il faut établir ce qu’il vaut, mais aussi ce que le CH peut/veut payer.

Est-ce qu’un cinq millions de dollars par année (ou un brin plus) pourrait être dans la mire du centre? Possiblement, oui.

Et c’est d’ailleurs ce qui en ressort un peu partout.

Mais bon. Ultimement, le CH et le clan Danault doivent négocier pour arriver à quelque chose.

Et pour l’instant, les deux clans ne négocient pas. Au grand malheur du principal intéressé.

Et ce n’est pas par manque d’efforts que rien ne se passe. En fait, selon l’agent de Danault, le clan du joueur attend après le DG de la Flanelle.

Ce serait la préférence de Phillip de négocier un contrat à ce moment-ci avec les Canadiens. Nous faisons des efforts à cet égard. – Don Meehan

Combien de temps attendra-t-il? Avec le DG qui doit prendre des vacances (bien méritées, on s’entend là-dessus) et la saison qui n’est pas sur le point de commencer, il est clair que Danault pourrait attendre.

Parce qu’il est aussi là, le problème : quel sera son rôle? Donc quel sera son salaire?

Gallagher a avoué être chanceux d’en avoir fini avec les négociations. Mais pour Danault, ça ne fait que commencer.

Et il en entendra parler jusqu’à ce qu’il signe.

En rafale

– Excellente nouvelle, ça.

– Des intéressés?

– Sa belle année a été récompensée.

– Oui, les agents libres, c’est avant tout une business. [ESPN]

– 16 joueurs? Wow.

PLUS DE NOUVELLES