Phillip Danault ne sera pas capable de stopper Sidney Crosby

Le Canadien luttera contre une puissance naturelle en séries, soit les Penguins de Pittsburgh. Afin de tenter de freiner les ardeurs de Sidney Crosby, Claude Julien semble avoir donné cette besogne à son centre numéro un, Phillip Danault. Danault est l’un des centres les plus efficaces de la LNH sur toutes les parties de la patinoire. Son jeu de bâton et sa façon de se positionner devant un adversaire font de lui un centre « fatiguant » pour ceux-ci. Son nom se retrouve fort probablement sur tous les plans de match des équipes de la LNH qui affrontent le Canadien de Montréal.

Par contre, ce n’est pas simple de stopper un joueur de la trempe de Sidney Crosby, qui est certes le plus grand compétiteur du circuit. Selon Tomas Plekanec, qui a déjà rempli ce boulot jadis, personne ne peut arrêter Sidney Crosby de lui-même : « Vous ne pouvez pas arrêter Crosby par vous-même. »

Pleky est humble. Ce qu’il a oublié de mentionner, c’est qu’il est l’un des joueurs qui sont le plus parvenus à déconcerter Sid en entrant dans sa peau. Je me souviendrai toujours d’une mise en jeu que Pleky a gagné et où l’on a vu Crosby japper après un but du Canadien de Montréal. Brad Marchand a déjà aboyé lui aussi contre Plekanec. Puis le plus drôle dans tout ça, c’est que Pleky jure qu’il ne leur a rien dit du tout pour les faire choquer.

En discussion avec Marc-Antoine Godin et Arpon Basu, du site The Athletic, l’ancien numéro 14 de la Sainte-Flanelle a indiqué qu’un seul joueur ne pouvait pas stopper Sidney Crosby. Selon ses dires, c’est une unité de cinq qui peut freiner le capitaine des Penguins de Pittsburgh. Pour contrer ces vedettes-là, il faut profiter du peu d’erreurs qu’ils commettent et être très attentif sur la patinoire. Mais une chose demeure certaine pour Plekanec, un gars comme Crosby s’arrête en groupe.

Tomas Plekanec a précisé une donnée importante que Danault devrait retenir : Crosby utilise toujours ses ailiers lorsqu’il gagne une mise en jeu, donc les ailiers de Danault devront se tenir prêts à cette éventualité. Pour le restant, ce sera à Danault de s’organiser afin de gagner le plus de mise en jeu possible, haha.

En rafale

– Ce ne sera pas une partie de plaisir pour le Canadien…

– Selon deux membres des Rangers de New York, la qualité de la glace est surprenante.

– Une analyse intéressante au sujet des gardiens qui seront en séries.

– Jordan Staal s’attend à de l’intensité.

– Un bel ajout pour l’équipe de RDS.

PLUS DE NOUVELLES