Phillip Danault fait partie d’une impressionnante cuvée d’attaquants libres comme l’air en 2021

On le répète souvent, Marc Bergevin a connu une superbe saison morte, cochant presque toutes les cases sur sa liste de dossiers à régler durant celle-ci. Les ajouts de Josh Anderson, Tyler Toffoli, Joel Edmundson et Jake Allen ont grandement amélioré la formation tandis que les prolongations de contrat accordées à Jeff Petry et à Brendan Gallagher donnent de la stabilité au noyau actuel.

En fait, il y a peut-être un seul dossier assez important qui n’est toujours pas vraiment réglé : celui de Phillip Danault.

Le joueur de centre québécois est bel et bien sous contrat pour la prochaine saison, mais ensuite, il sera libre comme l’air. Oui, les négociations entre le club et lui se poursuivront, mais pour le moment, rien n’a été signé.

Si jamais Danault voulait tester le marché, toutefois, il aurait beaucoup de compétition parmi les attaquants, lui qui fait partie d’un groupe de sept très bons attaquants qui pourraient être libres après la prochaine saison.

Parmi le groupe, on retrouve notamment Taylor Hall (qui testerait le marché pour une deuxième année consécutive), tout comme le capitaine de l’Avalanche Gabriel Landeskog et le trop souvent sous-estimé Ryan Nugent-Hopkins qui, malgré qu’il ait pu décevoir comme ancien premier choix du repêchage de 2011, peut grandement contribuer dans le jeu offensif d’une équipe.

Jaden Schwartz, Nikita Gusev et Brandon Saad sont les trois autres membres de ce groupe.

Quand on regarde rapidement, on voit que Danault n’a peut-être pas le potentiel offensif de la plupart des autres attaquants de la liste, mais il est l’un des deux seuls qui peut évoluer au centre (Nugent-Hopkins étant l’autre) et son apport défensif est totalement inégalé parmi les six autres joueurs mentionnés.

Bref, Danault profite quand même d’un certain levier quand on considère ces deux facettes, mais reste qu’avec autant d’options disponibles, le prix pourrait baisser.

Bien que la plupart de ces joueurs pourraient facilement signer un nouveau contrat avec leur équipe actuelle. Landeskog, notamment, est le capitaine de son équipe et je le vois mal quitter une formation comme l’Avalanche qui est si près de la Coupe Stanley.

La question sera donc de voir où ces sept joueurs évolueront au lancement de la saison 2021-22, mais il faut également garder en tête qu’une partie des joueurs de cette liste retourneront avec leur équipe d’origine. Donc, peut-être qu’il n’y aura que bien peu de mouvement.

En rafale

– À écouter.

– Bien d’accord avec Grant McCagg. Le temps viendra.

– Très intéressant pour les mordus du célèbre Guide des poolers.

– Un énorme contrat pour un joueur fréquemment blessé.

– Quelle bonne nouvelle!

PLUS DE NOUVELLES