Phil Housley et Bob Boughner sur des sièges éjectables

Un peu plus tôt cette saison, les Sabres de Buffalo ont connu une séquence de victoires assez incroyable. Éventuellement, par contre, la réalité a rattrapé l’équipe, qui terminera la saison très loin des séries. En fait, si nous écartons cette séquence positive de l’équation, l’équipe de Phil Housley aura disputé la saison à un rythme digne des pires équipes de la LNH.

On croyait enfin avoir trouvé une formule gagnante, alors que Rasmus Dahlin a fait son arrivée à Buffalo et que plusieurs autres joueurs se développent de façon encourageante.

Mais ce n’était pas le cas. Il reste encore énormément de trous dans cet alignement dysfonctionnel.

Pendant le Insider Trading, ce soir, Pierre LeBrun a lancé que le poste de Phil Housley n’était plus du tout assuré, et que le DG des Sabres réévaluera certainement ses options.

Du côté de la Floride, il n’y a plus de mensonge. L’entraîneur-chef Bob Boughner est définitivement sur le siège éjectable. Lorsque nous analysons l’alignement des Panthers, il est difficile de comprendre pourquoi l’équipe n’a toujours pas eu quelconque forme de succès, et changer la mentalité des joueurs par le biais d’un nouvel entraîneur devra être une option, pour la direction de la franchise floridienne.

C’est donc dire qu’en plus des équipes qui seront déjà à la recherche d’un entraîneur, deux autres équipes pourraient rejoindre le marché des acheteurs, qui pourrait être très imposant pendant la saison morte.

En Rafale

– Surveillons Joakim Nygaard, du côté de la Suède. À 26 ans, il sera à la recherche de son premier contrat dans la LNH. Les Sénateurs et les Flames auraient démontré de l’intérêt.

– Les Hurricanes ne seront peut-être pas en mesure de conserver les services d’Adam Fox, acquis des Flames l’été dernier.

– Anze Kopitar est sérieux.

– L’Avalanche attend avec impatience la fin de la saison de Cale Makar.

PLUS DE NOUVELLES