Patrik Laine pourrait-il aboutir à Seattle?

Il y a deux mois à peine, la folie du marché des transactions battait son plein. Toutes les équipes de la LNH étaient au cœur de 1001 rumeurs. Certaines se sont concrétisées, d’autres non. Chose certaine, le coin des rumeurs est pas mal plus calme ces temps-ci. C’est normal, les équipes ont terminé leurs emplettes et n’attendent que le feu vert pour envoyer tout le monde sur la patinoire.

Un journaliste de Winnipeg, Ken Wiebe (Sportsnet), a profité du calme pour publier une réflexion quant à l’avenir de Patrik Laine avec les Jets. Vous n’êtes pas sans savoir que la situation n’est pas au beau fixe entre le sniper finlandais et l’organisation. Les négociations de contrat sont toujours ardues entre les deux parties et Laine était l’un des joueurs les plus susceptibles de changer d’équipe durant la saison morte selon plusieurs.

Wiebe se demande si la nouvelle équipe de Seattle, qui fera ses débuts lors de la saison 2021-2022, pourrait être une destination intéressante pour Laine. Il souligne que le droitier de 22 ans est un attaquant extrêmement talentueux (pour ceux qui vivent sous une roche depuis quelques années), mais surtout qu’il a une personnalité extravagante qui fait de lui une vedette.

Laine a encore une saison à écouler à son contrat. Son impact sur la masse salariale sera 6,75 millions $ cette saison (si saison il y a). Il sera ensuite agent libre avec restriction.

Il n’est pas faux d’avancer qu’un certain star power pourrait être bénéfique au Kraken. Après tout, les dirigeants de l’équipe auront un marché complet à conquérir. Et quand je parle de complet, je ne parle pas seulement de la ville de Seattle, mais du Nord-Ouest des États-Unis au grand complet.

On ne peut pas parler d’une rumeur à ce point-ci, mais je crois que l’idée mérite tout de même d’être partagée. Rappelons qu’avec le repêchage d’expansion, Seattle aura une poignée d’assets à offrir aux Jets.

En rafale

– Ça brasse à Toronto!

– Ça, c’est une mauvaise nouvelle.

– Pas de hockey extérieur en zone rouge, dit Québec. [TVA Nouvelles]

– Et il est loin d’être le seul joueur dans cette position.

– Et on leur souhaite bonne chance avec ce projet!

PLUS DE NOUVELLES