Patrik Laine aurait menacé les Jets de ne pas se pointer au camp d’entraînement

Les rumeurs de transaction impliquant Patrik Laine refusent de mourir et ce, même si le repêchage est terminé et que le marché des joueurs autonomes s’est ouvert il y a une semaine déjà. Bref, même si les DG planifient présentement davantage leurs vacances qu’autre chose, certaines rumeurs continuent de faire du bruit.

Après avoir été lié à plusieurs équipes – dont le Canadien -, voilà que Patrik Laine fait encore parler de lui en ce 16 octobre.

Dans l’une de ses interventions sur les ondes de TSN hier (segment Insider Trading), Pierre LeBrun a indiqué que des rumeurs circulaient à travers la LNH à l’effet que Laine pourrait ne pas se présenter au prochain camp d’entraînement des Jets s’il n’est pas échangé à une autre équipe… que le parcours de Laine était déjà terminé à Winnipeg. Il aurait déposé sa demande d’être échangé il y a plusieurs semaines déjà selon ce qui se raconte dans les coulisses de la LNH.

LeBrun a contacté les agents de Patrik Laine (Andy Scott et Mike Liut) afin qu’ils commentent cette rumeur. Officiellement, cette rumeur serait fausse et Laine n’aurait pas demandé à être échangé. Laine n’aurait pas non plus menacé de ne pas se pointer au prochain camp de l’équipe, lui qui disputera la dernière année de son contrat pont et qui sera admissible à l’autonomie avec restriction et l’arbitrage ensuite.

Par contre, Liut et Scott ont confié à LeBrun que puisque le nom de Laine roule depuis aussi longtemps dans les rumeurs de transaction et qu’il n’obtient pas les responsabilités qu’il souhaite obtenir de façon régulière avec les Jets, il serait logique (fair) de voir les deux parties se séparer.

Je répète : les agents de Laine ont indiqué publiquement qu’il serait mieux pour les Jets et pour leur client de voir Laine être échangé plus tôt que tard. Ils l’auraient aussi mentionné directement à Kevin Cheveldayoff (DG des Jets) en privé, qui n’aurait aucune intention d’échanger son ailier droit finlandais à moins d’en obtenir quelque chose de très intéressant en retour. Il ne le compte pas le vendre à rabais, donc.

Je ne vois pas comment ce conflit pourrait se régler pacifiquement. La plupart des équipes ont terminé leurs emplettes d’envergure en vue de la prochaine campagne, n’ayant plus de lousse sous la plafond salarial, et si Laine se pointe au prochain d’entraînement des Jets, il sera une (grosse) distraction à Winnipeg. #PatateChaude

Les agents de Laine ont toutefois laissé sous-entendre à Pierre LeBrun que Kevin Cheveldayoff était conscient de comment cette histoire allait se terminer. #TransactionQuandMême

Selon les rumeurs les plus récentes, les Jets avaient placé le nom de Laine sur le marché des transactions et ils étaient à la recherche d’un deuxième centre et d’un défenseur défenseur droitier. Suite à l’arrivée de Paul Stastny, ils pourraient avoir modifié leurs demandes.

Comment a-t-on pu en arriver là avec un aussi bon marqueur que Laine au Manitoba, là où les joueurs autonomes ne viennent pratiquement jamais? #FranchisePlayer

Et avant que vous me posiez la question : non, il n’y a pas de place pour Laine chez le Canadien actuellement. Anderson, Toffoli, Gallagher et Armia sont les quatre ailiers droits de l’équipe et plusieurs pensent qu’il y en a déjà un de trop alors…

En rafale

– Le propriétaire des Golden Knights a rappelé qu’il n’y avait aucune garantie concernant la tenue d’une saison 2020-21. [TSN]

– C’est maintenant officiel!

– Et le Porin Assat est TRÈS heureux de pouvoir compter sur le retour de Jepu.

– Auston Matthews et Scott Sabourin dans la même organisation! #Retrouvailles

– Quelle dure passe pour la LHJMQ.

PLUS DE NOUVELLES