Pas de retour avant le mois de février pour Paul Byron

On parle beaucoup de l’absence de Jonathan Drouin et Joel Armia depuis quelques semaines, de même que de celle (plus récente) de Brendan Gallagher maintenant. Certains utilisent même à tort cette excuse pour expliquer le piètre rendement du Tricolore.

Mais on a tendance à oublier Paul Byron. Le petit marchand de vitesse au sang de guerrier s’est blessé le même soir que Jonathan Drouin, en novembre. Lorsqu’il est tombé au combat, le CH se battait pour le sommet de la division Atlantique. Il ne se bat plus pour grand chose aujourd’hui…

Depuis le début de la saison 2018-19, le CH montre une fiche de 16-28-10 sans Paul Byron. C’est énorme! 16 victoires et 38 défaites, ultimement!

Même s’il ne cumule plus les points comme il y a deux – trois ans – il n’a que 4 points en 19 matchs cette saison -,  Byron demeure un rouage important du Tricolore. Il montre l’exemple en livrant son effort maximal lors de chacune de ses présences. Sans lui, le CH est moins bon. Point.

(Crédit: YouTube.com)

Malheureusement pour le CH, Byron aura 31 ans en avril, il commence à empiler les blessures et il lui reste toujours trois années de contrat à un salaire annuel de 3,4 millions $.

Espérons qu’il sera en mesure de rejoindre l’équipe rapidement, lui qui a malheureusement aggravé sa blessure au genou alors qu’il tentait de revenir au jeu en décembre. #SetBack

Byron… Gallagher… Ils sont plusieurs à avoir tenté de revenir au jeu trop tôt cette saison.

Or, quand se produira-t-il ce retour?

Selon Renaud Lavoie, Byron ne sera même pas de retour après la pause (bye-week/match des étoiles).

« Un gars comme Paul Byron ne reviendra pas après la pause; il n’a même pas recommencé à patiner. » – Renaud Lavoie

Le CH reviendra de son congé de huit jours le 27 janvier au Centre Bell. Il affrontera aussi les Sabres le 30.

Ça ira ensuite au mois de février.

Si l’on se fie aux dires de Renaud Lavoie et qu’on extrapole un peu, on doit en venir à la conclusion que Paul Byron ne sera pas de retour au jeu avant le mois de février, au mieux.

Ça commence à être long pour un gars qui n’a pas joué depuis la mi-novembre.

Au moins, Jonathan Drouin et Joel Armia pourraient être en uniforme à la fin du mois, ce qui aidera certes l’attaque des Habs. Quant à Brendan Gallagher, il faudra bien l’évaluer au cours des prochaines semaines pour éviter de donner des séquelles à long terme…

En rafale

– Max Domi adorait jouer avec Ilya Kovalchuk sur sa console!

– Claude Julien fait des efforts pour garder le groupe uni et motivé.

– Romanov est un maître pour les mises en échec et le trashtalk. Il l’a démontré lors des derniers championnats du monde junior.

– Comme on l’avait fortement recommandé à tous les acheteurs potentiels…

– Les Alouettes veulent avoir plus de joueurs locaux.

PLUS DE NOUVELLES