P.K. Subban dépend-il du dossier Mitch Marner?

Le nom de P.K. Subban n’arrêtera jamais de circuler, n’en déplaise à plusieurs. C’est vrai que David Poile souhaite libérer de l’espace pour des agents libres et le futur contrat de son capitaine (Roman Josi), mais l’attitude de Subban dérange. Une fois de plus, on parle de son exubérance dans le vestiaire, qui en chatouille plus d’un. En plus de ça, il est le 3e ou même 4e défenseur de la brigade des Preds. Poile souhaite greffer de l’offensive à son noyau et ça pourrait peut-être passer par le numéro 76 justement.

Qui dit que Poile et Kyle Dubas ne pourraient pas couronner un tel commerce? Avec la perte de Jake Gardiner, la défensive des Torontois perdra beaucoup de son lustre. Sans omettre que Marner et Dubas semblent à couteaux tirés, selon les quelques fuites à ce sujet. À l’aube du repêchage, personne n’est surpris que les spéculations atteignent un tel niveau. Plus le temps avance, plus les dialogues sont sérieux.

Selon le réputé Elliotte Friedman, les Maple Leafs de Toronto auraient examiné la possibilité d’obtenir les services de P.K. Subban, tout dépend toutefois de la situation de Marner. Les Leafs ont cruellement besoin de défenseur avec de l’étoffe, comme Subban. Imaginez si les Leafs perdent Marner sur le marché, et qu’ils obtiennent Subban, ça donnerait un portrait pas si mal avec le 76 et quatre choix de premier tour.

De mon côté, j’imagine plutôt la visite de P.K. Subban à Montréal dans un uniforme des Maple Leafs, lui qui est originaire de là en plus. Ouch! Il n’y a pas que les Leafs qui s’intéressent au défenseur volubile, les Canucks également, mais ceux-ci semblent prioriser Tyson Barrie. Il n’en demeure pas moins que son nom ne cesse de rouler… je vous rappelle qu’il n’y a jamais de fumée sans feu.

En rafale

– Le Canadien de Montréal amorcera sa saison le 3 octobre, en Caroline, et il ouvrira celle-ci à domicile le 10 du même mois (contre les Red Wings).

– Voici le calendrier d’ouverture des autres formations.

– Il peut bien afficher ce large sourire.

– Mais quel dossier qui ne se fermera donc jamais.

PLUS DE NOUVELLES