Où en est le tatouage de Carey Price?

Carey Price, comme plusieurs de ses coéquipiers, s’est lancé dans « une manche » remplie de peinture. Autrement dit, il est en train de se remplir le bras d’un tatouage. Une belle manche est en train de se dessiner, qui le représente parfaitement. On y retrouve un énorme ours, avec une famille ourse et un avion. Tout ça afin de se remémorer d’où il vient et à qui il appartient.

Le cerbère numéro un du Canadien a entamé son tatouage à la suite de la saison du Canadien, au mois d’avril, et ce projet a encore pris de l’ampleur. Le concept s’est poursuivi avec un aigle à tête blanche, une pointe de flèche et des plumes, en lien avec les racines du numéro 31 (la Première Nation Ulkatcho). Évidemment, il reste encore des parties à remplir, donc il se retrouvera encore dans le siège confortable de son tatoueur Riley Hogan.

Un tatoueur fier d’accueillir Price :

Une autre séance sur la manche de Carey Price est en cours. Je suis content de voir comment ça se passe! Merci d’avoir fait le voyage et de vous être installé confortable. Toujours un bon moment de vous avoir dans la boutique! – Hogan

Une belle peinture, qui avance à pas de géant… Dire que moi, ma manche avance à pas de tortue. J’imagine que le budget est différent, héhéhé. D’autant plus que les gens font souvent des cadeaux aux à ceux qui sont indépendants de fortune. Je ne dis pas que c’est le cas, mais combien de fois avons-nous vu cela? Ça demeure un bon coup de pub!

En rafale

– Voici la confrontation du jour chez le Canadien.

– Mario Pouliot a certes bien préparé sa troupe.

– Yegor Rykov a paraphé son contrat d’entrée.

– Le Canada a beaucoup de respect pour le Danemark.

– On parle ici d’une VRAIE vedette. Du caractère, de la confiance, de la hargne et un désir de vaincre hors du commun.

PLUS DE NOUVELLES