Non, le Kraken de Seattle ne sélectionnera pas Alexander Ovechkin

Les listes de protection ont été rendues publiques un peu plus tôt aujourd’hui et on peut dire que ça a fait jaser.

Surtout à Montréal.

Mais le Canadien n’est pas la seule équipe à ne pas avoir protégé son joueur de concession. C’est également le cas des Capitals de Washington qui laissent la possibilité à la nouvelle équipe de Seattle de sélectionner Alexander Ovechkin.

Mais comme dans le cas de Price, les chances de voir le Kraken sélectionner Ovechkin sont très, très minces.

Et c’est très bien expliqué dans ce texte de J.J. Regan.

Premièrement, Alex Ovechkin n’a pas de contrat pour la prochaine saison. Cela veut dire que le Kraken pourrait le repêcher pour…absolument rien. Il pourrait tout simplement retourner signer avec les Capitals une semaine plus tard lorsque le marché des joueurs autonomes s’ouvrira.

Et puis, si jamais (et c’est très loin d’être confirmé), Ovechkin était intéressé de signer avec le Kraken, pourquoi la formation de Seattle n’attend tout simplement elle-même à l’ouverture du marché des joueurs autonomes? De cette façon, le Kraken obtiendrait Ovechkin en plus d’un autre joueur des Capitals qu’ils auraient obtenu lors du repêchage d’expansion.

Dans les deux cas, le Kraken est avantagé en ne sélectionnant pas le grand #8. Et c’est exactement pour ça que les Capitals peuvent se permettre de ne pas le protéger.

De cette façon, ils sont en mesure de conserver les services de leur capitaine, tout en protégeant un joueur de plus. C’est du gagnant-gagnant pour Washington.

Oui, il y a de gros noms de disponibles pour le Kraken de Seattle. Oui, ils auront l’opportunité d’avoir une vedette. Mais ce serait extrêmement surprenant que ce soit Alex Ovechkin.

En rafale

– Ce serait une bonne prise pour le Kraken.

– Zach Lavine est clair.

– Excellente lecture!

– Coupure chez les Alouettes.

– Un dossier que l’on devra suivre de près.

PLUS DE NOUVELLES