Un nom surprenant apparaît dans les rumeurs de transaction

Le secret le moins bien gardé dans la LNH, c’est que Phil Kessel n’est plus le bienvenu à Pittsburgh, mais qu’il ne fera pas de cadeau à Jim Rutherford pour faciliter une transaction, Qu’on soit d’accord ou non, il a le droit de le faire, son contrat lui permet.

À chaque année, le moulin à rumeurs s’emballe rapidement avec les noms de joueurs vedettes qui seraient dans la vitrine, prêts à être vendus.

Il arrive souvent que ces cancans ne se concrétisent pas, mais ça a au moins le mérite de faire jaser!

Sportsnet a révélé une liste de 10 joueurs, des gros noms, qui pourraient quitter leur équipe avec la bonne offre. Si on y retrouve, sans surprise, les William Nylander, Evgeni Malkin et Justin Faulk (oui, et Kessel), celui de Jamie Benn est apparu.

On se rappelle qu’à la fin de 2018, le président des Stars, Jim Lites, a fait une sortie virulente dans laquelle il a attaqué de front Tyler Seguin et Benn. Ce dernier n’a pas hésité à rabrouer son boss. Bref, ce n’est pas parce que les Stars ont eu un beau parcours au printemps que l’ambiance est meilleure.

Mais, c’est pas mal plus facile de parler d’échanger Benn que de le faire.

Tout d’abord, son contrat le rend difficile à échanger. Il recevra, la saison prochaine, 13 millions $ en salaire et il compte pour 9,5 millions $ sur le cap hit. En plus, il a une clause de non-échange complète. Une transaction ne peut être conclue sans son accord.

Aussi, à 30 ans, certains craignent que les meilleures saisons de l’ailier soient derrière lui. L’an dernier, sa production a chuté, passant de 79 à 53 points (exactement le même nombre de points que Jonathan Drouin).

Avec les séries qu’il a eues (10 points en 13 matchs), on peut tout de même penser que c’est un accident de parcours, pour le moment.

On jase, mais Benn a tout de même le CV et le profil de l’attaquant tant recherché pour compléter l’alignement du Tricolore. On sait qu’il est très proche de son frère Jordie et, en plus, le CH a l’espace pour prolonger le contrat de Jordie et accueillir celui de Jamie.

Il ne faut jamais dire jamais, mais ce scénario a peu de chances de se concrétiser.

Tout simplement parce que le prix à payer en retour sera élevé. Le DG des Stars, Jim Nill, va demander au moins Ryan Poehling ou Jesperi Kotkaniemi en retour. Juste là, les discussions seront très courtes.

Réunir les deux frères Benn à Montréal? Ça ne coûte rien de rêver!

En Rafale

– Il y aura de l’ambiance demain soir à St-Louis!

– On parle de joueurs qui sont clutchs ici!

– Ça progresse pour une meilleure organisation du hockey féminin en Amérique du Nord. (Sportsnet)

– Quelle soirée des Raptors!

PLUS DE NOUVELLES