Noah Juulsen sera (vraisemblablement) offert gratuitement aux autres équipes

Le parcours de Noah Juulsen vers le rêve de la Ligne national en est un assez complexe. S’il était un espoir de premier plan du Canadien au moment de sa sélection en première ronde au repêchage de 2015, les blessures sont venues changer les plans. N’ayant joué qu’un total de 37 rencontres avec le Canadien et le Rocket lors des deux dernières saisons en raison de problèmes de commotion cérébrale, il n’est maintenant plus une priorité pour l’équipe.

En entrevue avec Mathias Brunet de La Presse, le DG du Tricolore n’a pas dit mots pour mots que Juulsen serait envoyé au ballotage, mais il a expliqué que ce dernier avait besoin de jouer au hockey étant donné tout le temps qu’il a raté. L’explication est venue après que Bergevin ait pris le temps d’exclure Juulsen de sa liste de sept défenseurs en vue de la prochaine saison.

Il s’est d’ailleurs dit dans l’incertitude par rapport à l’état de santé du jeune, rappelant qu’il pourrait ressentir des maux de tête à tout moment.

Faut-il vraiment craindre qu’une équipe réclame le droitier de 23 ans? Son problème reste le même, ici ou ailleurs : il a besoin de temps de jeu. Il faudrait vraiment être mal pris pour confier un poste à un jeune qui a 44 matchs d’expérience dans la LNH et qui n’est pas en santé depuis deux ans.

Dans le meilleur des cas, Juulsen n’est pas réclamé au ballotage et retourne à Laval. N’oublions pas qu’il jouait du bon hockey avec le grand club avant de se blesser.

En rafale

– Lourde perte.

https://twitter.com/DavidAmber/status/1306013343036190720

– Semyon Varlamov est devant le filet des Islanders.

– Pendant ce temps, en Suisse.

– Une première ligue de hockey européenne annule sa saison.

– Ça leur éviterait bien des maux de tête!

PLUS DE NOUVELLES