Nick Suzuki parmi l’élite de la ligue en avantage numérique

Il y a longtemps que l’avantage numérique du Canadien n’a pas été une fierté à travers la LNH. Le Tricolore n’a pas terminé une saison parmi le top 10 de la ligue depuis 2012-2013, saison écourtée durant laquelle l’unité de l’équipe a terminé au cinquième rang. La saison 2021 pourrait toutefois être différente à ce niveau.

Cette année, Marc Bergevin a présenté à Claude Julien un sac d’ingrédients très intéressant qui n’a jamais été aussi judicieusement rempli depuis son arrivée dans la chaise de directeur général. L’entraîneur-chef devra maintenant concocter la bonne recette, et il semble avoir trouvé quelques combinaisons gagnantes en début de saison.

Même si l’échantillon est très petit, le Canadien possède présentement le deuxième meilleur avantage numérique de la ligue, derrière l’Avalanche du Colorado.

À 45.5%, on sait que ça va baisser. 

(Crédit: Capture d’écran – Sportsnet)

Néanmoins, il est intéressant d’analyser les ingrédients importants du succès de cette attaque à cinq.

Nick Suzuki et Shea Weber constituent la clé. Ils figurent au sommet des pointeurs de la ligue avec 4 points chacun, et ils comptent d’ailleurs chacun de leurs points avec l’avantage d’un homme.

Suzuki contrôle bien le jeu et trouve ses coéquipiers avec sa vision sensationnelle. Shea Weber est le quart-arrière qui constitue une menace au niveau de son tir, mais qui distribue également la rondelle de façon efficace.

Parmi les joueurs qui disputent plus de 50% des minutes de leur équipe en avantage numérique, Weber et Suzuki se classent au 2e et 3e rang pour les points par tranche de 60 minutes, avec 24,83 et 24,8.

Ajoutons toutefois une couche d’importance aux exploits de Suzuki. Si les trois mentions d’aide de Weber étaient secondaires, les trois mentions d’aide de Suzuki en étaient des primaires. Il est directement responsable de 4 des 5 buts de son équipe cette saison… Encore une fois, il est au sommet de la ligue dans ces deux catégories.

(Crédit: Capture d’écran – TVA Sports)

Nous verrons si ça continue, mais Nick Suzuki est présentement l’ingrédient maître d’un avantage numérique qui pourrait avoir du succès pendant longtemps.

En Rafale

– Un beau pas en avant.

– Le masque de Carey, en détails.

– Le Canadien ravive la flamme.

– Connor LaCouvee avec les Coyotes.

– Ça s’en vient.

– Trois ajouts.

PLUS DE NOUVELLES