Nick Suzuki et Cole Caufield font la paire

Les jeunes ont récemment pris le relais des plus vieux chez le Canadien… et ça rapporte. Le CH a remporté ses trois derniers matchs (et quatre de ses cinq derniers). Avec plusieurs vétérans sur la touche – Price, Weber, Drouin, Tatar, Byron et Gallagher -, le CH n’avait pas eu le choix de se tourner vers ses jeunes.

Ils ont mis un peu de temps à répondre présent, mais ils y sont parvenus. À noter que ça aura aussi pris certains jeunes vétérans qui poursuivent leur bon travail (Toffoli, Anderson, Petry et Allen) afin de faire lever la gâteau…

Mine de rien, le CH montre une fiche de 4-1-0 lorsque Cole Caufield est en uniforme.

Le jeune n’a que 20 ans, mais il vient de connaître une année de rêve (malgré la COVID-19). Son tir et son instinct du but sont tout simplement incroyables.

Nick Suzuki a récolté 10 points lors de ses six derniers matchs. Les passes qu’ils distribuent peuvent être qualifiées de caviar et son tir est on ne peut plus incisif présentement.

Jake Evans et Alexander Romanov connaissent aussi de très bons moments (sauf peut-être hier soir). Il ne reste que Jesperi Kotkaniemi à se lever pour compléter le tableau.

Revenons à Caufield et Suzuki…

Samedi soir, Suzuki a avoué que l’équipe aimait bien taquiner le jeune Caufield. Tour d’honneur en solitaire… warm up sans son casque… silence dans le vestiaire après son but en prolongation face aux Sénateurs…

Les gars apprécient non seulement le talent, mais aussi la bonne humeur du jeune ailier américain.

Hier, Suzuki et Caufield se sont présentés ensemble devant les journalistes (via Zoom). Ils avaient l’air de deux kids qui vont encore à l’école…

Suzuki a retrouvé la confiance (la sienne et celle de ses entraîneurs) et Caufield est en train d’en accumuler présentement.

On a encore senti une camaraderie et une chimie entre Caufield et Suzuki hier soir. Le genre de chimie qui pourrait vite devenir la locomotive du Canadien et ce, pour plusieurs années. L’un qui prépare (souvent) les buts de l’autre…

Ne restera qu’à planter un gros ailier gauche à leurs côtés…

Ce sont les jeunes qui te font gagner des matchs dans la nouvelle LNH. Ce sont aussi les duos d’attaquants qui te permettent de causer des dommages sur une longue période.

Bonne nouvelle : le CH est en train de voir deux attaquants aux qualités complémentaires développer une certaine camaraderie certaine présentement. Il y a de quoi être optimiste envers le futur…

Et pas seulement à long terme! David Ettedgui croit au Canadien de 2021, lui. Et il n’est pas le seul, j’en suis convaincu.

Reste à savoir quels vétérans seront insérés au groupe en playoffs. On ne sent pas que le CH a absolument besoin de tous ses absents présentement pour connaître du succès et il faudra surtout éviter d’asseoir des gars utiles afin d’habiller d’autres gars qui ne sont pas indispensables à l’équipe. À Dom Ducharme de prendre les bonnes décisions. Elles ne seront pas faciles.

En rafale

– On ne les oublie pas!

– Seul Jeff Petry produit présentement chez les arrières du Tricolore.

– Qui remportera le trophée Jack Adams?

– Les Bruins font mentir les experts cette saison.

– Un boni à la performance d’atteint pour Nick Suzuki.

PLUS DE NOUVELLES