Nick Cousins embauché aussi pour l’attaque à cinq?

L’addition de Nick Cousins a rendu fier et heureux Max Domi, qui a évolué le temps d’une saison avec lui du côté de l’Arizona. Domi est bien conscient que le Canadien vient d’acquérir un joueur mésestimé qui se spécialise dans le trashtalk, mais aussi dans l’échec avant soutenu… et dans les attaques massives. Vous n’avez pas la berlue, Cousins sait être efficace lorsque son entraîneur-chef l’utilise dans de telles circonstances.

Il n’a peut-être inscrit qu’un seul filet en avantage numérique l’an passé, mais il sait comment être efficace lorsqu’il est employé sur celui-ci. En moyenne, lors de la dernière campagne, il passait 52 secondes sur le power play, ce qui n’est pas mauvais pour un attaquant de soutien. Ce qui est remarquable, dans un sens, c’est qu’il a l’intelligence de se positionner dans l’enclave afin de marquer des buts en déviant la rondelle au passage ou en profitant d’un retour juteux.

Il sait également dénicher un endroit libre pour bien se démarquer et offrir une option à l’un de ses coéquipiers, ce qui est loin d’être banal.

Cousins est conscient que ses mains et son jeu de pieds sont dans la moyenne de la Ligue nationale et rien de plus. Il a toutefois trouvé une façon de bien s’en sortir malgré cette facette puisqu’il a le désir profond d’obtenir un rôle « important » dans une équipe de la LNH. Et ça, il a réussi. Puis, grâce à cela, Rick Tocchet l’a déjà utilisé sur la première vague en supériorité numérique, démontrant ainsi que ses aptitudes plaisaient beaucoup à son entraîneur.

OK. Il a aussi profité des nombreuses blessures chez les ‘Yotes l’an passé, mais tout de même. Donnons-lui le crédit!

Ce n’est pas tout! Il a un effet positif au niveau de la possession du disque, lui qui, lorsqu’il se retrouve sur la surface glacée, il permettait à son équipe de généner plus de tirs et d’en accorder moins à l’adversaire. C’est en partie grâce à son échec avant TRÈS soutenu. Tout ça me guide à ceci : attendez-vous de le voir jouer de façon régulière puisque Claude Julien devrait tomber en amour avec ce type d’individu/joueur.

En rafale

– Excellente entrevue du commissaire Courteau sujet de « sa » ligue.

– Une situation qui pourrait effriter la relation entre les deux clans.

– Billet intéressant au sujet de Max Domi.

– Quand les Twins s’en prennent aux Yankees.

PLUS DE NOUVELLES