Mitch Brown croit que Cole Caufield est le meilleur espoir du Canadien

Au courant des dernières semaines, notre collègue Tony Patoine s’est lancé le défi de publier son top 12 des espoirs les plus importants du Canadien, en date d’aujourd’hui. Le résultat? Jesperi Kotkaniemi s’est classé au premier rang (même s’il a déjà une saison d’expérience dans la LNH) et Ryan Poehling l’a secondé, suivi de Cole Caufield (3) et Alexander Romanov (4). D’accord, pas d’accord? Peu importe. L’analyse fut bien étayée et la réflexion très intéressante.

Néanmoins, du côté anglophone, Mitch Brown s’est lancé dans un exercice similaire, excluant Jesperi Kotkaniemi de l’équation et citant les 20 meilleurs espoirs du Canadien, selon lui.

Le résultat fut assez différent, tout de même. Cole Caufield a été nommé meilleur espoir de la Sainte-Flanelle, quelques mois après sa sélection au repêchage de 2020. Nick Suzuki suit le jeune franc-tireur et Jesse Ylonen perce au quatrième rang du palmarès. Voici la liste complète établie par l’expert des espoirs chez The Athletic.

  1. Cole Caufield
  2. Nick Suzuki
  3. Ryan Poehling
  4. Jesse Ylonen
  5. Josh Brook
  6. Alexander Romanov
  7. Cayden Primeau
  8. Mattias Norlinder
  9. Allan McShane
  10. Jayden Struble
  11. Cale Fleury
  12. Jake Evans
  13. Joni Ikonen
  14. Rhett Pitlick
  15. Jordan Harris
  16. Jacob Olofsson
  17. Cam Hillis
  18. Cole Fonstad
  19. Brett Stapley
  20. Gianni Fairbrother

À travers ces 20 sélections, on retrouve des noms qui sont peut-être un peu moins connus de l’amateur moyen. Par contre, tout ça nous offre une belle vue d’ensemble de la banque d’espoirs du Canadien, qui a été garnie de façon très savoureuse depuis que le reset du Canadien a été amorcé.

Pour retrouver les longues et pertinentes analyses de Mitch Brown, qui sont réparties sur quatre articles, c’est par ici

Il est intéressant de constater que Cole Caufield se retrouve au premier rang, principalement en raison de son potentiel assez incroyable. Il est ahurissant à quel point le jeune homme a été sous-estimé, dans les semaines menant au repêchage. Le jeune homme a un don de franc-tireur qui a rarement été vu et qui appartient présentement à un seul joueur, dans la LNH : Alexander Ovechkin. Caufield peut marquer, peu importe où il se retrouve sur la patinoire, et est peut-être le prochain marqueur générationnel à enfiler les patins dans la LNH.

Tout ça reste à voir, mais c’est une possibilité plus qu’envisageable.

Vous remarquerez aussi que Josh Brook se retrouve avant Alexander Romanov sur cette liste, décision assez intrigante qui n’est évidemment pas unanime. Le jeune défenseur russe a explosé sur la scène internationale et une belle carrière semble l’attendre dans la LNH.

Pour ce qui est du reste, c’est une question d’opinion. Qu’en dites-vous?

En Rafale

– En parlant d’espoirs.

– Une autre association ECHL-NHL.

– Wow! On continue à brasser les cartes.

 

PLUS DE NOUVELLES