Mike Ribeiro aurait voulu voir Jake Allen dans le filet hier

Dans une entrevue à The Sick Podcast, Mike Ribeiro a répondu aux multiples questions de Tony Marinaro. Cet enregistrement a eu lieu hier soir après la défaite et l’ex-joueur du Canadien s’est exprimé sur de nombreux points chauds entourant le CH.

Choisir Cayden Primeau au détriment de Jake Allen?

Celui qui portait le numéro 71 à Montréal pense que ce n’était pas la meilleure décision. Ça semble un peu facile à dire après une défaite, mais bon. Il base son raisonnement sur le principe que cette fin de semaine était la plus importante de la saison. On comprend qu’il fait allusion à la chaude lutte entre le Canadien, les Flames et les Canucks. Selon lui, Jake Allen aurait dû défendre le filet hier soir. En même temps, Jacob Markstrom a bien joué les deux rencontres en deux soirs. Pourquoi ne pas avoir mis le meilleur gardien disponible aussi? Mike Ribeiro ajoute qu’il ferait jouer le #34 jusqu’à ce que le CH confirme sa place en séries.

Le mélange d’inexpérience des entraineurs avec celui des joueurs fait mal

La thématique fut soulevée par Tony Marinaro, mais Ribeiro ajoute son grain de sel. Selon lui, Dominique Ducharme commence à avoir le dos large. Oui, le coach a sa part de responsabilité, mais, à la fin de la partie, ce sont les joueurs qui ont joué le match. Ce dernier appuie son point de vue en mentionnant les nombreuses erreurs d’inattention des recrues pendant la rencontre.

Des solutions à l’avantage numérique?

Reconnu pour ses qualités de marqueurs, le natif de Montréal est quand même bien placé pour parler. Mike Ribeiro pense que l’équipe utilise mal la force de Shea Weber. On l’a vu hier, Christopher Tanev a bloqué plusieurs lancers du capitaine du Canadien en avantage numérique. En gros, Ribeiro pense que tout part du positionnement, c’est-à-dire qu’il placerait les attaquants du CH plus creux dans la zone offensive. Par conséquent, Weber aurait plus de temps et plus d’espace pour décocher son puissant lancer frappé. Après tout, le défenseur du Tricolore n’est pas le plus mobile, donc il est important que ses coéquipiers lui créent de l’espace.

Amener Cole Caufield?

Tony Marinaro a demandé si cet ajout aurait le même effet que celui de Primeau hier soir. Rapidement, Ribeiro a défendu que Caufield est extrêmement confiant en ce moment. La direction doit utiliser ce facteur à leur avantage. Il a aussi répliqué en posant la question : vont-ils attendre que le groupe ne soit plus en mesure de se qualifier pour les séries éliminatoires? Marinaro a tout de même mentionné que l’équipe est aux prises avec un problème de masse salariale. « Ils souffrent pour faire les séries » a-t-il conclu.

Maintenant, est-ce que les précieux conseils du Québécois se rendront aux oreilles de la direction? À voir.

En rafale

– Réflexion intéressante du chroniqueur d’Athlétique Montréal.

– Le DG des Flyers a des options devant lui.

– Bianca Andreescu renonce à Madrid.

– Nadal remporte le tournoi de Barcelone.

– Les Canucks veulent se battre jusqu’à la fin.

PLUS DE NOUVELLES