Mike Hoffman aurait six offres sur la table

Le marché des joueurs autonomes s’est ouvert il y a près d’un mois déjà et la très grande majorité des joueurs de qualité (qui avancent encore) ont trouvé preneur.

Par contre, certains UFA se retrouvent toujours sans contrat en ce 3 novembre au matin. C’est le cas de Mikael Granlund, Sami Vatanen, Carl Soderberg, Travis Hamonic… et Mike Hoffman, notamment.

(Crédit: CapFriendly.com)

Hoffman est sans contredit le joueur le plus talentueux du groupe, tout en étant celui qui pourrait avoir le plus gros impact sur sa nouvelle formation.

L’ancien des Sénateurs et des Panthers a inscrit 65 buts en 151 rencontres en Floride, après avoir connu quatre saisons de plus de 20 buts à Ottawa. Comment expliquer qu’il n’ait pas encore signé de contrat ce matin?

Il y a bien évidemment l’histoire de chicane entre Erik Karlsson et lui, impliquant la conjointe de chacun d’eux.

Et il y a aussi le fait qu’il soit à la recherche d’un gros contrat… refusant vraisemblablement de s’adapter à la nouvelle réalité COVID-19/plafond salarial fixe.

Selon Pierre LeBrun (TheAthletic/TSN), Hoffman n’aurait reçu que des offres d’un an à un salaire variant de 3,5 à 4,5 millions $ depuis un mois.

Son agent et lui prévoyaient plutôt signer un contrat d’au moins 5,56 millions $ par saison (pour plusieurs années), soit le montant de son salaire annuel des trois dernières campagnes. Ils pouvaient même s’attendre à recevoir des offres de 6 millions $ ou plus.

Or, Shawn Simpson du réseau TSN a ajouté une information importante dans ce dossier hier après-midi. Selon ses infos, le clan Hoffman étudierait présentement six offres officielles… dont une venant de la Russie. Cette offre de la KHL proviendrait de la fortunée équipe du SKA St. Petersburg et elle serait la plus lucrative pour le portefeuille de Hoffman.

Preuve que les offres de la LNH ne sont pas splendides pour l’ailier canadien…

Il faut aussi comprendre que la KHL joue présentement et ce, devant des partisans. #Revenus

Est-ce que Hoffman, 30 ans, étudie sérieusement cette offre du SKA? Pourrait-il vraiment quitter le continent nord-américain afin d’aller s’installer (pour plusieurs saisons) en Russie? Est-il mercenaire à ce point?

Est-ce que le SKA, qui doit dealer avec un plafond salarial fixe imposé cette saison par la KHL, a vraiment beaucoup d’argent à offrir à Mike Hoffman?

J’ai comme l’impression qu’on a ici un agent qui tente de faire mousser la candidature de son client et qui espère faire bouger les choses. Mais est-ce la bonne façon? Est-il désespéré? Est-ce qu’une équipe mordra à l’hameçon de ce côté-ci de l’Atlantique?

Le marché des joueurs autonomes n’avait rien de normal cette année. Marc Bergevin a bien profité de la situation pour mettre sous contrat Tyler Toffoli, Joel Edmundson, Jake Allen, Brendan Gallagher et Jeff Petry. Ça risque de lui rapporter dans le futur… pourvu que ce futur ne soit pas si lointain qu’il aura coûté une saison à tout le monde.

À noter que selon mes infos, le Canadien ne fait pas partie des six équipes ayant soumis une offre officielle (toujours valide) à Hoffman.

MISE À JOUR – Shawn Simpson a avoué qu’il avait inventé cette rumeur afin de rire un peu de la situation de Mike Hoffman. Le principal intéressé n’a donc aucune offre payante venant de la KHL en main. Est-ce qu’il a une seule offre sérieuse, en fait?

En rafale

– Intéressant exercice (impliquant notamment Kaiden Guhle).

– Je dois vous avouer que j’ai hâte qu’il revienne, cet avantage local.

– Parce que le sport et la politique s’entrecroisent aussi…

– Les joueurs de la OHL ne pourront pas aller jouer dans le Junior A en attendant le lancement de leur saison régulière.

– Victoire expéditive pour Milos Raonic.

PLUS DE NOUVELLES