Mikaël Lalancette s’est ouvert sur son départ de TVA Sports (en ondes au 91,9 Sports)

Mikaël Lalancette fait partie des employés de TVA Sports qui ont vu leur poste être supprimé le mois dernier.

Le 9 novembre dernier, il indiquait publiquement avoir préféré quitter la station (avec un package de départ) plutôt qu’être réaffecté ailleurs dans la boîte (à d’autres sports, notamment).

Hier, Lalancette était l’invité d’Anthony Marcotte dans l’émission La Chambre (91,9 Sports) et l’ancien de TVA Sports s’est ouvert sur les raisons (et le comment) de son départ.

D’entrée de jeu, Anthony Marcotte a confirmé que les employés de TVA Sports ne peuvent pas tenir des chroniques régulières sur les ondes d’un média n’appartenant pas à la grande famille de Québecor. Certains chroniqueurs vedettes embauchés à contrat le peuvent – Réjean Tremblay notamment -, mais il sont rares.

Pourtant, on entend des gens de chez RDS, Radio-Canada et la Presse de façon régulière au 91,9 Sports.

Whatever.

Mikaël Lalancette a accepté de dire ceci concernant son départ de TVA Sports :

1. 95 % des employés ont été mis à pied temporairement en mars. Lalancette faisait partie de ce nombre. Il comprend et respecte la décision de son employeur, qui a dû dealer avec une pandémie. Il avoue avoir eu des hauts et des bas durant ces sept mois (avant de quitter).

2. Mikaël Lalancette s’est posé beaucoup de questions lorsqu’il y avait du hockey sur les ondes de TVA Sports et qu’il voyait des collègues être rappelés, mais pas lui. Il a finalement été rappelé durant la semaine précédant le repêchage amateur de la LNH, pour une journée où il a dû se préparer six fois moins qu’il a l’habitude de le faire.

3. Le poste de reporter de Lalancette a été aboli lors de la purge (17 postes supprimés). Avec le retrait des bulletins de nouvelles, de l’émission Les Partants et des déplacements lors des matchs junior, les patrons de TVA Sports ont fait comprendre à Lalancette qu’il n’allait plus avoir un mandat hockey. On lui a fait savoir qu’il n’allait pas être heureux et on lui a offert un package de départ.

4. Lalancette a rappelé que les gens de chez TVA Sports ont toujours été respectueux envers lui et que la décision de quitter a été la sienne.

Anthony Marcotte et Mikaël Lalancette ont aussi jasé de la rumeur que j’ai lancée il y a une dizaine de jours à l’effet que TVA Sports chercherait à se départir de leur contrat avec la LHJMQ (via la LCH à la base).

Lalancette a avoué qu’il ne savait rien à ce propos, mais que des signes pouvaient parler.

Depuis deux ans, le nombre de matchs présentés sur les ondes de TVA Sports a beaucoup été réduit, 90 % des matchs de la saison 2019-20 ont été décrits et analysés en studio, la chaîne n’a peut-être pas eu le retour sur investissement souhaité avec le hockey de la LHJMQ et la chaîne fait face à d’énormes défis (ayant accumulé des pertes d’exploitation importantes, et ce, avant même la pandémie).

Par contre, Mikaël Lalancette serait tout de même surpris de voir le hockey de la LHJMQ revenir à RDS puisque la station a déjà eu le produit et qu’elle l’a laissé aller.

Est-ce que Mikaël Lalancette ira rejoindre Stéphane Leroux chez RDS?

Est-ce qu’il va se joindre à une équipe de la LHJMQ ou la ligue elle-même?

Lalancette, qui souhaite être patient, dit être aussi passionné par l’économie, la finance, la politique et l’histoire. Hâte de voir où le bon Mikaël rebondira.

Pour l’instant, je suggère à Mikaël d’aller faire un tour sur les réseaux sociaux. La vague d’amour à son endroit est tout simplement énorme.

En rafale

– Le Canadien a perdu un travailleur infatigable en Shane Churla (qui tentera quant à lui de faire des Panthers une organisation aussi prestigieuse que celle du CH).

– Marc Bergevin a un plan, c’est clair… mais Phillip Danault fait-il partie de ce plan-là? On ne le saura probablement que dans quelques mois…

– Alex Kovalev ne semble pas être un aussi bon entraîneur (qu’il ne l’était comme joueur).

– Une mini-bulle sherbrookoise dans la LHJMQ?

– Chris Boucher est officiellement de retour avec les Raptors de Toronto.

– Triste nouvelle. Diego Maradona est mort à l’âge de 60 ans.

PLUS DE NOUVELLES