Michal Neuvirth peut-il sauver la saison des Flyers?

Hier après-midi, avant le début de la joute #5 entre les Flyers et les Penguins, Dave Hakstol avait une décision très importante à prendre : qui allait garder le filet de son équipe afin de tenter de sauver la mise.

Les choix n’étaient pas très reluisants, c’est le cas de le dire.

L’entraîneur-chef des Flyers a finalement décidé d’envoyer Michal Neuvirth dans la mêlée… Et heureusement pour lui, la décision aura été payante. Il y aura un match #6, à Philadelphie. Neuvirth a stoppé 30 des 32 tirs dirigés vers lui dans son premier match complet depuis le 16 février dernier.

Ce ne sera pas la première fois qu’il a l’opportunité de jouer les héros. En 2016, il avait remplacé Steve Mason dans le match #4 contre Washington, alors que son équipe perdait 3 à 0 dans la série, et avait finalement accordé deux buts en trois matchs afin de porter son équipe jusqu’au match #6.

Neuvirth le dit lui-même : il adore jouer en séries éliminatoires et affronter la pression.

S’il demeure aussi bon qu’il l’a été par le passé, les Flyers pourraient peut-être avoir une chance de forcer la tenue d’un septième match (et de garder ma prédiction en vie).

Tout ce que ça prend, c’est de la constance… Quelque chose qu’on n’a pas obtenu avec Brian Elliott dans la cage.

Et le mot clutch, heureusement, semble le définir.

« C’est un battant. Il trouve une façon de gagner des matchs et d’effectuer des gros arrêts aux bons moments. On a confiance en lui. Il est le même qu’il y a deux ans, lorsqu’il a gardé les buts contre Washington. Il a presque sauvé la série et nous a fait gagné. C’est le genre d’effort dont on a besoin et on aura besoin de beaucoup de sa part. » – Shayne Gostisbehere

La seule différence étant que cette saison, Dave Hakstol possède davantage de morceaux pouvant soutenir le gardien. Je ne cesse de le répéter, mais l’attaque des Flyers est TRÈS reluisante.

La brigade défensive, c’est autre chose. C’est pourquoi Neuvirth est important.

En Rafale

– Beau geste de Connolly.

– Seigneur…

– Victoire de l’Armada.

 

 

 

PLUS DE NOUVELLES