Michael Ryder n’a jamais respecté sa promesse à Brendan Gallagher

En 2012-2013, Brendan Gallagher en a surpris plusieurs en perçant l’alignement du Canadien et en s’imposant même dans les discussions pour le trophée Calder, lors de la saison écourtée par le lock-out. Avec 28 points en 44 matchs, le choix de cinquième tour de l’équipe en 2010 a eu un impact important pour son équipe, qui a éventuellement baissé pavillon contre les Sénateurs d’Ottawa en première ronde des séries.

Néanmoins, vous vous rappelez probablement d’avoir vu Gallagher arborer le numéro 73, à ses débuts.

Par contre, lorsque Marc Bergevin a effectué l’acquisition de l’ancien du Canadien Michael Ryder, la recrue a accepté de redonner son numéro au vétéran. Au final, l’ailier droit aura marqué 21 points en 27 matchs avec l’équipe avant de signer avec les Devils du New Jersey.

Par contre, on ne connaissait pas la proposition que Ryder avait déposée à Gallagher afin d’arborer le fameux numéro 73. Selon ce que Gally a indiqué lors d’un épisode du podcast Spittin Chiclets, Ryder avait promis qu’il lui achèterait une montre Rolex afin de le dédommager. Pour ceux qui ne sont pas familiers avec la marque, c’est TRÈS cher.

À ce jour, cette promesse n’a toutefois jamais été respectée, selon celui qui porte maintenant fièrement le numéro 11.

Finira-t-il par l’honorer, maintenant que l’histoire a été partagée sur les réseaux sociaux? Ça reste à voir…

En Rafale

– La nouvelle vie de Tim Thomas.

– À lire.

– Marleau était au courant depuis longtemps.

PLUS DE NOUVELLES