Max Domi a vanté Carey Price… et Brad Marchand

Kevin Raphaël a réussi une grosse prise samedi soir. Il a diffusé une entrevue one on one avec Max Domi lors de son émission de 22h00. #TVASports

Domi, qui avait des airs de l’insider Olivier Primeau par moments durant l’entretien, a notamment répondu en français à la première (courte) question de Kevin Raphaël.

Domi était là d’abord et avant tout pour faire la promotion de son livre No Days Off, my life with Type 1 Diabetes and Journey to the NHL.

(Crédit: TVA Sports/capture d’écran)

Mais Domi n’a pas beaucoup parlé de son livre… il a plutôt livré ceci :

1. Il passe la plupart de son été à s’entraîner afin d’être prêt pour la prochaine saison. Il aime aussi retourner chez lui à Toronto (il passe l’été à Montréal) et trouver des moyens de s’amuser (et de décrocher). Il avoue avoir été déçu d’avoir raté les séries de si près la saison dernière.

2. En blague, Max Domi a avoué qu’il avait hâte de dépasser le total de points de son père (207 vs 245). Il a toutefois avoué que son père avait un rôle très différent du sien… à une époque très différente aussi. Il a aussi tenu à rester humble en mentionnant qu’il ne pouvait pas narguer son père car ce dernier a au moins disputé un match éliminatoire, lui…

3. Max Domi a indiqué que ses pires ennemis étaient les joueurs des Maple Leafs, avant de se raviser et d’ajouter ceux des Bruins… puis d’ajouter tous les hockeyeurs qui ne jouent pas pour le Canadien de Montréal.

4. L’attaquant du CH a avoué que Carey Price était le joueur le plus difficile à affronter dans toute la LNH. Domi a qualifié Price de G.O.A.T. (greatest of all time).

5. Domi a aussi avoué qu’il était difficile de jouer contre Brad Marchand. Il est un bon agitateur, il est continuellement in your face… et ça devient fatigant à la longue. Par contre, en-dehors de la patinoire, Marchand est l’un des gars les plus cool de la LNH au monde. Selon Domi…

Domi a surnommé Marchand « Marchy », disant qu’il est drôle et travaillant.

On va se dire les vraies choses, Domi joue un peu le rôle de Brad Marchand chez le Canadien…


6. Domi a qualifié sa carrière de montagnes russes. Tout change rapidement dans la LNH. Parfois, la rondelle roule de ton côté et tu gagnes mais d’autres, rien ne va. Il faut savoir dealer avec ces extrêmes.

7. Le #13 du CH a avoué être un énorme fan des Patriots et de Tom Brady. Non, il n’est pas parfait…

8. Il a avoué se sentir privilégié de jouer pour le Canadien, avouant que c’est un honneur de pouvoir représenter la franchise.

9. Domi est heureux d’avoir trouvé une façon d’utiliser son diabète de Type 1 comme une source de motivation et une force, au final.

10. Il a aussi confié ne pas vraiment boire d’alcool. Était-ce une blague ou non? I don’t know…. mais plusieurs diabétiques ne touchent pas à l’alcool pour des questions de santé.

Domi est rafraîchissant… il a définitivement la bonne attitude… il est inspirant… et j’espère qu’il sera un membre du Canadien pour encore de nombreuses années.

Rappelons que Domi disputera en 2019-20 la dernière année de son contrat (cap hit de 3,15 millions $) et qu’il sera ensuite admissible à l’autonomie avec restriction… et à l’arbitrage.

En rafale

– Le verdict devrait être rendu aujourd’hui dans ce dossier. Quel sera-t-il?

– Des fans suisses en colère suite aux prix trop élevés de leur équipe de hockey.

– Il a montré ses fesses… et il a reçu une claque! #TourDeFrance

– Drôle de célébration…

PLUS DE NOUVELLES