Martin McGuire s’échappe en ondes, utilise un langage très grossier lors d’une pause

Martin McGuire aurait probablement aimé que son micro soit fermé au bon moment, cet après-midi. Lors d’une pause publicitaire durant laquelle son micro est resté ouvert alors qu’il ne devait pas l’être, le descripteur des matchs du Canadien au 98,5 FM s’est fait prendre à utiliser un langage très grossier en insultant les Américains.

Visiblement, McGuire n’apprécie pas les nouveaux angles de caméras de la LNH. Il a insinué que le caméraman ou le réalisateur (images de NBC) était américain en plus de suggérer (en ponctuant de mots grossiers) qu’il allait lui «peter la yeule».

Voici un extrait de l’intervention recueillie sur Twitter.

Un tel langage et de tels commentaires sur une autre nation, c’est inacceptable – que ce soit une erreur du metteur en ondes ou non. Il faut toujours se méfier, dans un studio de radio : si les circonstances avaient été différentes et qu’il avait dit quelque chose de plus offensant, il aurait facilement pu perdre son emploi à la station.

McGuire s’est excusé gros comme le bras et a mentionné qu’il ne voulait pas commencer de guerre diplomatique avec les États-Unis. Le descripteur semblait vraiment être gêné par ses agissements, et il tenait à le mentionner en ondes.

McGuire a été en mesure de terminer la description de la rencontre.

PLUS DE NOUVELLES