Martin Brodeur est passé près de ne jamais porter l’uniforme des Devils

Martin Brodeur a disputé 21 saisons dans la LNH. 20 au New Jersey et une à St-Louis à la toute fin de sa carrière. Il a joué 1266 matchs réguliers et 205 autres éliminatoires. Il a aussi représenté son pays sur la scène internationale à plusieurs reprises.

Il a récolté des gains de plus de 81 millions $ durant ces 21 années-là, en plus de remporter 10 trophées individuels et trois Coupe Stanley. Certains le voient comme le meilleur gardien de l’histoire de la LNH.

Depuis qu’il a accroché ses patins, il a travaillé pour le département hockey des Blues, avant de revenir chez lui au New Jersey, où il occupe un poste exécutif présentement.

Les puristes diront qu’il n’aurait jamais dû quitter les Devils pour aller jouer sept petits matchs avec les Blues.

Mais saviez-vous que Brodeur a failli ne jamais porter l’uniforme des Devils?

Pierre McGuire a confié sur les ondes de TSN 1200 que les Penguins ont tout tenté en 1990 afin de compléter une transaction estivale qui leur aurait permis de repêcher Brodeur.

McGuire, qui travaillait pour les Penguins cette année-là, a indiqué qu’après avoir fait de Jaromir Jagr leur tout premier choix (5e au total), la direction de l’équipe a multiplié les efforts afin d’obtenir un autre choix de première ronde pour repêcher Martin Brodeur.

Ils n’y sont toutefois pas parvenus et Brodeur a été repêché au 20e rang par les Devils.

Imaginez quelques secondes Martin Brodeur jouer derrière Mario Lemieux, Jaromir Jagr, Mark Recchi, John Cullen, Paul Coffey, Kevin Stevens, Ron Francis et j’en passe. Ça aurait été tout simplement exceptionnel.

Je veux bien croire que Tom Barrasso et Frank Pietrangelo étaient de bons gardiens…

Les Penguins ont remporté la Coupe Stanley en 1991 et en 1992. Dieu sait combien de coupes supplémentaires ils auraient pu gagner avec Brodeur devant le filet.

Peut-être que le système de jeu des Penguins – beaucoup plus offensif que celui des Devils à l’époque – aurait rendu les choses différentes pour Brodeur… mais jamais je ne croirai qu’il n’aurait pas fait (beaucoup) mieux que Tom Barrasso.

Au final, Brodeur sera tout de même parvenu à écrire l’histoire au New Jersey. Il n’aura pas raté son coup.

En rafale

– Des blessés qui reviendraient sous peu chez le Lightning (qui affiche déjà un alignement rodé).

– Les Bruins évaluent présentement la possibilité de disputer des matchs devant le tiers ou la moitié de la capacité du TD Garden.

– David Pastrnak est vraiment un gars spécial/bizarre.

– Autre revirement de situation : Jesse Puljujarvi, actuellement en Finlande, serait désormais ouvert à l’idée de jouer pour les Oilers à nouveau. [RDT]

– Ça va de plus en plus mal dans la MLB…

PLUS DE NOUVELLES