Marc Denis a lié le nom de Ryan Dzingel au Canadien

Lorsque tu es un membre des médias et que tu te permets d’avancer certaines choses… de prédire ce qui pourrait se produire, il est impossible que tu frappes pour 1.000.

En fait, je devrais dire que c’est improbable, et non impossible.

Parce que Georges Laraque a été 5 en 5 le 30 juin dernier…

Et que Marc Denis pourrait être 3 en 3 lui, bientôt.

L’analyste des rencontres du Canadien sur les ondes de RDS a nommé trois joueurs (mystères?) qui pourraient/devraient aboutir à Montréal via le marché des joueurs autonomes sans restriction : Keith Kinkaid, Ben Chiarot… et Ryan Dzingel.

Dzingel a entamé la dernière saison avec les Sénateurs avant d’être échangé aux Blue Jackets un peu avant la date limite des transactions en retour de deux choix de second tour.

Dzingel venait de récolter 44 points  (dont 22 buts) en 57 matchs avec les Sens. Son parcours avec les Blue Jackets a été un peu plus compliqué (12 points en 21 matchs réguliers… et seulement 1 point en 9 rencontres éliminatoires).

Il mesure 6’0, il pèse 190 livres, il a 27 ans, il est américain et il a été repêché en septième ronde en 2011 (par les Sénateurs). Il préfère jouer au centre, mais il est capable de jouer sur les deux ailes.

La saison dernière, il touchait un salaire de 2,1 millions $ (cap hit de 1,8 million $).

Alors, Marc Denis aura-t-il raison? Dzingel viendra-t-il à Montréal?

Ça se pourrait… il est toujours sans contrat. Mais on ne connaît pas ses exigences salariales.

Par contre, sachant qu’il est originaire de l’Illinois et que sa conjointe, une Américaine est impliquée à fond dans le golf, née en Californie et qui a étudié en Floride, je serais surpris de voir Dzingel opter pour une ville où l’hiver est rigoureux. Il a maintenant le droit de choisir sa ville…

À noter que le Canadien peut toujours s’intéresser aux joueurs autonomes sans restriction ou compléter des transactions même si les Hurricanes n’ont toujours pas officiellement signé le nouveau contrat de Sebastian Aho. Ils ont en masse d’espace pour continuer de manoeuvrer.

En rafale

– Suite à la décision d’Artemi Panarin de signer chez l’ennemi new-yorkais, les Islanders songeraient sérieusement à déposer une offre hostile à Mitch Marner.

– Un drôle d’hommage à Cole Caufield!

– Ça ferait beaucoup d’équipes, non?

PLUS DE NOUVELLES