Marc Bergevin y va d’une précision au sujet de Ryan Poehling

Marc Bergevin s’est présenté devant les médias sur l’heure du lunch afin de répondre aux questions à la suite des dernières coupures (et des joueurs qui ont été soumis au ballottage).

Évidemment, puisque le Canadien dépasse toujours le nombre maximal de 23 joueurs, on est conscient que des coupures sont toujours à prévoir. Le GM du Tricolore a indiqué que les décisions finales (dernières coupures) seront réalisées dimanche ou lundi (maximum). Des jeunes se sont démarqués, dont Nick Suzuki et Cale Fleury, donc Bergevin est très satisfait de leurs prouesses.

Il n’a toutefois pas caché sa petite déception au sujet de Jesperi Kotkaniemi indiquant son début un peu lent, tout en indiquant la fameuse deuxième année dans la Ligue nationale. Le point positif ici, c’est que Claude et ses assistants discutent constamment avec KK.

Dans le cas de la saveur du moment, Jonathan Drouin, les entraîneurs, dont Dominique Ducharme et Claude Julien, ont décidé pendant la saison estivale de l’essayer à droite. On cherche tout simplement le meilleur « fit » pour Jonathan Drouin. Bergevin et le club s’attendent à plus de lui… Il doit s’améliorer en vue de la saison régulière.

Le plus intéressant de la brève entrevue offerte par Marc Bergevin concerne Ryan Poehling. Le Canadien est prêt à conserver Poehling sur une 4 (incluant peut-être très peu de joutes dans les gradins). Tu ne veux pas non plus le laisser toujours dans les gradins, sinon, c’est préférable de l’envoyer chez le Rocket de Laval : jamais un joueur ne peut rester trop longtemps dans la Ligue américaine. – Bergevin

En passant, Poehling n’a toujours pas reçu le feu vert des médecins.

Le but du Canadien de Montréal est certes de présenter un alignement qui aidera à gagner des matchs, donc Suzuki doit y être? Bref, selon les dires de Bergevin, la période d’évaluation se poursuit pour lui.

En rafale

– Marc Bergevin a indiqué que les rumeurs au sujet de Jonathan Drouin sortaient d’un sous-sol à Toronto.

– Cale Fleury va jouer samedi et une décision (dans son cas) sera prise à la suite de ce match.

– Une petite pause pour Alex Galchenyuk, qui est blessé au bas du corps.

– Artemi Panarin change réellement le portrait d’une formation.

– Est-ce que les Blue Jays de Toronto seront finalement de retour à Montréal en 2020?

PLUS DE NOUVELLES