Marc Bergevin serait véritablement tombé en amour avec Yaroslav Askarov

Je crois que j’ai été le premier à le dire publiquement (le 3 février dernier) : Le Canadien songerait à repêcher le jeune gardien de but Yaroslav Askarov avec son choix de première ronde s’il ne remporte pas la loterie.

Selon des gens à qui j’ai parlé chez le Canadien, Marc Bergevin et Trevor Timmins seraient tombés en amour avec le jeune gardien russe à quelque part durant l’année 2019. En février, on me disait que seul Alexis Lafrenière était clairement devant Askarov dans la tête des dirigeants montréalais.

Plusieurs experts ont comparé Askarov à Carey Price au cours des derniers mois et ce dernier, difficile à classer en raison de sa position de gardien de but, a bien souvent été ranké très haut dans les mock drafts sortis au cours des dernières semaines. Tout dépendra des besoins de chaque équipe…

Eh bien, le collègue Marc-Olivier Beaudoin (25Stanley et 91,9 Sports) a aussi entendu dire que le Canadien adorait le jeune Askarov. Selon Beaudoin, le CH aurait Marc Rossi très haut sur sa liste, suivi de Yaroslav Askarov et/ou Jake Sanderson.

Bien évidemment, il fait abstraction d’Alexis Lafrenière ici.

Trevor Timmins préférerait le défenseur gaucher et Marc Bergevin, le gardien de but russe. Timmins verrait Sanderson comme un futur défenseur #1 alors que Bergevin verrait en Askarov un gardien de but vedette à la Carey Price.

Pourquoi repêcher Askarov alors que tu as déjà le vétéran Price et le jeune Primeau dans ton organisation? J’avais donné six raisons (qui tiennent toujours) en février dernier. En gros, Price vieillit, Askarov n’est pas prêt, Primeau n’est pas une certitude, Bergevin souhaite toujours bâtir alentour d’un gardien de but et repêcher par position n’a pas fonctionné au cours des dernières années.

Sans oublier qu’un gardien de but #2 doit désormais être capable de jouer une trentaine de matchs par saison dans la nouvelle LNH. Inutile de vous rappeler à quel point ça a été un fiasco à ce niveau depuis quelques saisons…

Ceci dit, le Canadien n’aura pas droit à l’erreur lorsqu’il parlera en première ronde (en octobre prochain). Les partisans ont en mémoire les Nikita Scherbak, Michael McCarron, Alex Galchenyuk, Nathan Beaulieu, Jarred Tinordi, Louis Leblanc et compagnie…

Et ils attendent toujours Jesperi Kotkaniemi, Noah Juulsen, Ryan Poehling et Mikhail Sergachev Cole Caufield.

Si vous croyez que la réaction de certains a été spéciale lorsque le CH a sélectionné Kotkaniemi en 2018, attendez de voir celle qui attend de nombreux partisans si Trevor Timmins opte pour un jeune gardien de but l’automne prochain! Mais bon, Marc Bergevin et Trevor Timmins ne prennent pas leurs décisions pour les partisans… sauf peut-être une fois au chalet avec Louis Leblanc.

Vous imaginez la une en octobre : Trevor Timmins opte pour un gardien de but russe. Twitter et Facebook seraient chauds durant quelques jours (même si au final, ce serait peut-être la bonne chose à faire).

Dire qu’au lieu de se chercher 2 autres familles pour se faire un BBQ de la St-Jean à deux mètres les uns des autres, on pourrait être en train de se préparer au repêchage amateur dans la LNH et aux transactions qui viennent généralement avec. Maudite COVID-19!

Rappelons que la (première) loterie du repêchage aura lieu vendredi soir à 20h00, au moins…

En rafale

– Les gardiens de but québécois russes sont de plus en plus nombreux dans la LNH.

– Le momentum de la saison 2019-20 ne se transportera pas en séries selon Tuukka Rask.

– Après la bague de la NBA, la strap de la PGA!

– Le tournoi MLS is Back est toujours à l’horaire. #Impact

– Le sport professionnel reprend un peu partout sur la planète.

PLUS DE NOUVELLES