Marc Bergevin n’est (vraiment) pas le roi du 1er juillet

Nous sommes le 25 juin, une journée importante dans la LNH.

C’est aujourd’hui que la LNH dévoilera son calendrier officiel. On sait déjà que le Canadien entamera sa saison le 3 octobre en Caroline et qu’il disputera son premier match au Centre Bell le 10 octobre face aux Red Wings. Mais pour les 80 autres rencontres, on en saura plus dans quelques heures.

C’est aussi à 17h00 aujourd’hui que les DG de la ligue devront avoir soumis une offre qualificative aux RFA qu’ils souhaitent conserver sans quoi ils les perdront vers l’autonomie complète.

Et selon une source, les espoirs du CH invités au camp de perfectionnement de l’équipe passeront leurs examens physiques et médicaux à Brossard. Rappelons que les séances d’entraînement auront lieu de mercredi à vendredi.

Mais ce qui fait le plus parler présentement à Montréal, c’est ce que fera Marc Bergevin le 1er juillet, lors de l’ouverture du marché des joueurs autonomes. Bergevin peut parler aux UFA depuis dimanche et il pourra jaser avec les RFA qui ont le droit de recevoir une offre qualificative dès demain.

Or, puisque le passé est très souvent garant du futur, il ne faut pas nécessairement s’attendre à de très grosses signatures le 1er juillet. Pourquoi? Parce que Marc Bergevin n’a jamais été le roi du 1er juillet (à Montréal). Il ne trip vraiment pas sur le concept de surpayer un joueur autonome qui viendra hanter ta masse salariale dans quelques années.

Sa plus grosse prise sur le marché des joueurs autonomes depuis sa venue à Montréal? Karl Alzner. 5 ans à un cap hit de 4,625 millions $… et après une année seulement, il était déjà à Laval en train d’amputer la masse salariale du Canadien.


(Crédit: YouTube.com)

Rappelons que le CH avait préféré Alzner pendant 5 ans à Markov pendant 1 ou 2 saisons…

Bergevin a aussi prolongé le contrat de Jeff Petry après l’avoir acquis à titre de joueur de location (joueur autonome sans restriction à venir) et ça, ce fût un bon move. Il a aussi attiré Daniel Brière (sur le déclin) et Alexander Radulov (pour seulement une saison par contre). Il n’a pas su le convaincre de rester l’été suivant…

Sinon, il a prolongé les (généreux) contrats de Price et Plekanec en juillet… en plus de procéder à de multiples PETITES signatures. #Semin #Hemsky #Streit

Ai-je besoin de vous rappeler qu’il a refusé de donner un pont d’or à Radulov?

Bref, si le passé est bel et bien garant du futur, il faut s’attendre à voir Marc Bergevin tenter d’attirer un ou deux joueurs pas trop cher payés… tout en faisant visiter la ville à un ou deux gros noms par principe.

Un gardien de but d’expérience risque de débarquer à Montréal d’ici le 2 juillet… et peut-être un défenseur? Mais pour le reste, il y a de bonnes chances que ce soit tranquille…

En espérant me tromper, bien sûr! Quoique l’on a assez d’un Karl Alzner dans l’organisation…

En rafale

– La défaite et l’élimination du Canadien en ronde des seize fait mal (et n’a pas fini de faire mal).

– Haïti a eu le dessus sur le Costa Rica à la Gold Cup… et affrontera le Canada en quart de finale samedi!

– Même si selon certaines sources, il envisagerait sérieusement de demeurer avec les Raptors, Kawhi Leonard rencontrera tout de même les Clippers.

– Le MVP de la dernière saison dans la NBA a rendu tout un hommage à sa mère. Wow!

– Drake retient de son père… qui a d’ailleurs remporté beaucoup d’argent en misant sur les Raptors.

PLUS DE NOUVELLES