Marc Bergevin affirme qu’il a terminé son magasinage

La date limite des transactions approche à grands pas dans la LNH. Hier, le directeur général du Canadien de Montréal, Marc Bergevin, a bougé en allant chercher le vétéran Eric Staal à Buffalo.

La question qui est sur les lèvres de tous les partisans présentement est la suivante : Bergevin a-t-il terminé son magasinage? Selon ce qu’il a affirmé dans son point de presse ce matin, il ne faut pas s’attendre à ce qu’une transaction se fasse d’ici la date limite, le 12 avril prochain.

Les chances de voir un joueur comme Byron ou Lehkonen partir pour libérer un peu de place sur la masse salariale viennent de s’envoler. Le DG montréalais l’a dit de façon assez claire : il ne va même pas essayé de faire quelques moves pour libérer des sous sur sa masse.

Par contre, il s’est un peu contredit par la suite en affirmant que tout était possible.

Du grand Marc Bergevin. 

Est-ce qu’il faut absolument croire ces affirmations? Non. Marc Bergevin ne veut rien dire publiquement pour une raison assez simple : il ne veut pas ouvrir son jeu aux autres formations de la LNH.

Faut-il que je vous rappelle qu’il avait déclaré aux médias qu’il n’allait réaliser aucune transaction en raison de sa masse salariale trop serrée, pas plus tard que la semaine dernière? Il a été chercher Eric Staal quelques jours plus tard – c’est donc à prendre avec un grain de sel.

Il sera très intéressant de suivre les gestes du directeur général du Canadien dans les prochaines semaines, du moins d’ici le 12 avril. A-t-il bel et bien terminé ses emplettes, ou il utilise encore une stratégie pour rester on the low par rapport aux autres formations de la ligue?

À suivre, et avec intérêt à part ça.

En rafale

– J’ai cette impression là moi aussi.

– Brad Marchand est sur la liste protocole-COVID-19.

– Le dossier des gardiens de buts fait jaser à Toronto…

– Gros match de Gianni Fairbrother hier soir.

– Dur coup pour les Bruins.

– Bonne nouvelle pour le Québécois.

PLUS DE NOUVELLES