Marc Bergevin a (enfin) dévoilé quel est son fameux plan

Marc Bergevin est souriant ces jours-ci. Son équipe a connu un bon camp d’entraînement et elle a offert de bonnes (et spectaculaires) performances lors de ses deux premiers matchs de la saison.

C’est donc un DG de bonne humeur qui s’est assis avec Arpon Basu et Marc-Antoine Godin (TheAthletic) la semaine dernière.

Je vous suggère de lire l’entretien complet, relaté par Arpon et Marc-Antoine. Il y est notamment question de l’importance de la chance dans le hockey professionnel, de sa philosophie en tant que DG à Montréal, des enjeux qui viennent avec la nécessité de se projeter dans l’avenir et du repêchage.

Voici les grandes lignes que j’ai sorties pour vous, si vous n’avez pas le temps de parcourir ce très long article.

– Il y a une dizaine de mois, Marc Bergevin était ravi du jeu de Ryan Poehling au Mondiaux Jr et il avait dit à Nick Suzuki que sa progression n’était pas assez importante. Suzuki venait de connaître des championnats du monde junior corrects, sans plus, alors que Poehling avait été nommé MVP. Bergevin n’a pas eu peur de dire la vérité aux jeunes joueurs du CH… et il n’a pas eu peur d’ajuster sa vision en cours de route, lorsque Suzuki a connu un excellent camp (en septembre dernier). Ça change vite dans le monde du hockey!

– Le DG du Canadien a aussi avoué que son fameux plan, c’est d’accumuler les choix au repêchage et d’espérer que suffisamment de bons jeunes pourront aider le noyau du Canadien à court et à moyen terme. Lorsqu’il a échangé les éléments qui ne cadraient plus dans sa vision du CH, Bergevin a fait des efforts pour aller chercher des joueurs plus jeunes. Tout ça en se gardant un bon lousse sous le plafond salarial au besoin!

– Il y a beaucoup de chance avec les sélections au repêchage. En 2007, les Hawks ont gagné la loterie et ils ont sélectionné Patrick Kane. Ils détenaient les cinquièmes plus hautes probabilités avant le tirage. Et c’est un certain Karl Alzner qui a été repêché au cinquième rang…

– Erik Johnson était #1 sur les listes de pratiquement toutes les équipes en 2006. Heureusement, les Hawks ont parlé au troisième rang et ils ont choisi Jonathan Toews. Il est difficile de faire de bonnes projections.

– Dans un an et demi, les contrats de Brendan Gallagher, Phillip Danault, Tomas Tatar, Jeff Petry, Jesperi Kotkaniemi et Ryan Poehling arriveront à échéance. De grandes décisions devront être prises à ce moment-là… et d’ici là, il ne faudra pas multiplier les mauvais contrats. La prudence est de mise.

– Marc Bergevin n’aime pas la nouvelle tendance des contrats ponts de trois ans… mais il n’aura pas le choix d’en signer, car c’est ce qui se fait dans la LNH présentement.

– Bergevin ne se sent pas encore à l’aise d’échanger de la jeunesse en retour de talent établi dans son planning (à Montréal).

– Il a réitéré à quel point Shea Weber était un leader exceptionnel pour bien entourer ses jeunes joueurs.

Au final, Marc Bergevin a demandé aux partisans d’être patients avec leur équipe… même s’il n’y a pas de garantie que ça va nécessairement fonctionner. Une belle façon de clore une discussion sensée et articulée.

Chapeau à Arpon et Marc-Antoine pour cet entretien (que vous devez aller lire si vous avez quelques minutes devant vous).

En rafale

– Paul Byron trip encore autant quatre ans plus tard (d’être un membre du Canadien).

– Les joueurs du CH s’entraîneront vers 10h45 ce matin à Brossard, avant de quitter vers Buffalo (pour y affronter les Sabres demain). Il sera intéressant de noter si Nick Cousins sera en mesure d’être le 13e attaquant de l’équipe ou si un joueur (Alex Belzile?) sera rappelé du Rocket après 17h00.

– Puisqu’il est question du Rocket…

– Trois rappels à Detroit… mais pas Zadina et Veleno.

Rappel : L’Impact tiendra son bilan de fin de saison à partir de 11h00 aujourd’hui au Centre Nutrilait. On devrait en savoir un peu plus sur l’avenir de Piatti, Cabrera (Wilmer), Bush, Lovtiz, Fanni et autres…

PLUS DE NOUVELLES