L’un des meilleurs défenseurs des Knights de Vegas sur le marché?

Les Golden Knights de Vegas se préparent en vue de la campagne 2019-20 puisque cette organisation croit encore en ses chances. Elle bâtira certes pour revenir en force et offrir du hockey très séduisant à sa tonne d’amateurs. George McPhee Kelly McCrimmon devra offrir un pont d’argent à l’un de ses meilleurs effectifs, William Karlsson. Karlsson a 26 ans et il vient tout juste de compléter un contrat de 5.25 millions pour un an.

Pour expliquer cet accord qu’il a signé le 4 août 2018, c’est fort simple : à la suite d’une seule saison rayonnante, l’équipe souhaitait s’assurer que le Suédois allait répéter ses exploits de 2017-18. A-t-il réussi à remplir cette commande? Karlsson a inscrit 43 buts, pour un total de 78 points, en 82 duels lors de sa première année avec Vegas. En 18-19, le plateau atteint a été moindre, mais son compteur n’a pas été beige pour autant. On parle d’un total de 56 points en 82 joutes. Pas mal, mais pas aussi électrisant.

Néanmoins, le joueur de centre des Knights devrait certes parapher un pacte de quelques saisons d’une valeur de 5 ou 6 millions de dollars en moyenne par campagne.

Selon David Schoen, McCrimmon devra couper quelque part afin de prolonger son attaquant. Puis, l’agneau qui pourrait être sacrifié se nomme Colin Miller. Miller a pourtant décroché un accord le 7 juillet 2018. Un contrat de 15.5 millions de dollars étalés sur quatre ans. À 26 ans, on croyait en lui, on disait que le droitier était important pour cette brigade défensive, mais aujourd’hui, le joueur se retrouve dans la vitrine. Un droitier qui a ramassé 41 points (en 82 matchs) en 2017-18 et 29 points en 65 rencontres lors de la dernière campagne.

Sauf qu’il ne faut pas omettre que son entraîneur, Gerard Gallant, l’a rayé de la formation quelques fois puisqu’il semblait préférer un gars comme Nate Schmidt. Donc, évidemment, à partir de là, c’est facile de sortir son nom et l’inclure dans les rumeurs des joueurs les plus possibles d’être transigés. Le grand Bob McKenzie le classe d’ailleurs au 14e rang des joueurs qui pourraient quitter leur formation actuelle.

En rafale

– Une place qui a besoin d’un gros ménage.

– On appelle cela un très beau moment.

– Les anciens gardiens ne se retrouvent pas souvent derrière un banc de la LNH.

– Le capitaine souhaite revenir avec les Sharks.

– C’est très beau à voir.

PLUS DE NOUVELLES