Louis Jean : une équipe ou un ramassis de joueurs?

Les récents insuccès du Canadien font douter plusieurs amateurs quant à une place pour les séries éliminatoires. Cette position, qui semblait pourtant acquise dans les dernières semaines, est remise en question. Et pour les bonnes raisons!

Ces derniers temps, le CH peine à remporter deux rencontres d’affiler. C’est vraiment à se demander : qu’est-ce qui ne tourne pas rond pas avec le Canadien de Montréal? Certains pointeront en direction de Dominique Ducharme, car il brasse peu sa soupe. Je vous l’accorde. Toutefois, le problème semble plus profond que ça…

Dans un extrait de l’édition du 16 avril dernier dans le balado La Dose, l’invité de Jean-Philippe Bertrand, Marc-André Perreault, s’est aussi questionné sur le sujet. Il pose un regard critique sur notre fameux « groupe de leaders ».

« S’il y en a un qui fait son fanfaron dans le vestiaire, Weber va se lever et le regarder. Le jeune va comprendre. Ok, mais un groupe de leaders peut-il aussi se lever sur la glace? »

Ce groupe, qu’on peut aussi nommer le noyau de l’équipe, en a-t-il fait suffisamment jusqu’à maintenant? Veulent-ils vraiment conclure la saison avec une bague au bout du doigt? Du lot, présentement, seul Brendan Gallagher pourrait répondre oui. Il est triste de constater que Carey Price et Shea Weber ne sont plus les joueurs qu’ils étaient. Cependant, les partisans ont le droit d’être frustrés par le manque de fierté et de caractère.

Sur papier, l’alignement du Canadien est enviant. Marc Bergevin a multiplié les additions depuis la saison morte. Jake Allen, Tyler Toffoli, Josh Anderson, Eric Staal, etc. Néanmoins, est-ce que le DG a bâti autour d’un noyau entrain de pourrir?

Dans un article de TVA Sports, Louis Jean souligne que le DG est allé chercher des joueurs avec beaucoup d’expérience. Il ajoute une nuance. Jusqu’à maintenant, ça nous mène nulle part. Le journaliste se pose la question : « est-ce une équipe ou un ramassis de joueurs? »

On voit une équipe quand nos leaders se lèvent. Dans le cas contraire, on voit un ramassis de joueurs.

En rafale

– Belle solidarité chez les Flyers!

– Victoire de Stewart Cink à la Classique Heritage.

– Un soulagement pour l’attaquant des Maple Leafs.

– Steve Stricker gagne la Classique Chubb.

– Voilà qui a dû en prendre du temps!

PLUS DE NOUVELLES