Rumeur : L’option « droitière » des Flames se retrouve peut-être au New Jersey

Le 24 février s’en vient. On ne sait pas trop le ou les mouvements que conclura Marc Bergevin, mais on sait que certaines équipes ajouteront des éléments afin de s’équiper en vue des éliminatoires. Parmi ces équipes, on retrouve certes les Flames de Calgary, qui cherchent à colmater une brèche très importante sur le flanc droit. Cette équipe ne possède aucun ailier droit de premier plan.

Sur la première unité, on retrouve Elias Lindholm au centre, Matthew Tkachuk à gauche… et Andrew Mangiapane qui campe un rôle du côté droit. Le deuxième trio est pour sa part composé de Johnny Gaudreau (gauche), Sean Monahan (centre) ainsi que Mikael Backlund à droite. Pas fort, chef! Mangiapane et Backlund qui s’occupent du flanc droit au sein du top-6, ce ne sont pas des armes pouvant remplir un tel rôle, encore moins lorsque les séries éliminatoires se mettront en branle.

(Crédit: Capture d’écran dailyfaceoff.com)

Au moment de composer ce texte, les Flames sont bien situés, eux qui luttent pour le sommet de la division Pacifique contre les Oilers et les Canucks. Les Flames ont 57 points, puis s’ils désirent rafler les honneurs de leur division, ça prendra un support de qualité supplémentaire. Donc, pour camper le rôle de premier ailier droit, Pierre LeBrun a soulevé le nom de Tyler Toffoli la semaine dernière, mais le nom de Wayne Simmonds n’est pas à négliger non plus.

C’est vrai que le vétéran a trois points de moins que Backlund, mais c’est ardu de performer au New Jersey en ce moment. Simmonds n’a que 19 points, dont seulement cinq buts, en 48 rencontres. Il demeure un leader incontesté et il a l’expérience nécessaire pour prendre ce rôle important chez les Flames. Il serait un meilleur complément que les deux utilisés actuellement chez les Flames. Quoiqu’il n’a pas aidé les Predators de Nashville l’an dernier (blessure).

Donc, il y a Toffoli qui, à l’instar de Simmonds, deviendra agent libre sans restriction le 1er juillet prochain. Le problème? Toffoli semble un peu plus dispendieux que Simmonds.

En rafale

– Après avoir débuté la saison 16-3-2, les Islanders de New York affichent 12-12-3 depuis. Devons-nous nous inquiéter? [NBC]

– Le but de la décennie appartient officiellement à Patrick Kane.

– Il est le parfait exemple qui balance entre la AHL et la LNH.

– Avec raison.

– Malheureusement, il n’y a rien de surprenant ici.

PLUS DE NOUVELLES