L’Impact a su éviter un piège hier, mais il en affrontera un plus gros encore

L’Impact est parvenu à vaincre York9 FC hier soir au Stade Saputo. Merci à Nacho Piatti pour son jeu intelligent qui a mené au penalty… et pour avoir marqué sur ce penalty.

Victoire de 1 à 0 (3 à 2 au cumulatif) qui propulse l’Impact en demi-finale du championnat canadien.

Nous étions près de 15 000 personnes dans le Stade Saputo et la température était parfaite pour un match de foot. La proportion de billets vendus vs billets donnés m’importe peu…

Je ne me souviens pas de la dernière fois où il y a eu autant de jeunes enfants à un match de l’Impact. Et sincèrement, tous ces jeunes ne réalisaient pas à quel point leur club jouait à un jeu dangereux en première demie, alors que le score était toujours de 0 à 0. Mais les connaisseurs ressentaient toute cette lourdeur, eux… je peux vous le confirmer.

Il faut absolument noter le superbe travail du gardien Nathan Ingham sans qui ce match ne serait assurément pas terminé seulement 1 à 0. Il a été sensationnel!

Et il faut aussi noter le manque d’opportuniste des attaquants de York9 en début de rencontre. L’ambiance aurait pu être encore (beaucoup) plus lourde dans le Stade.

Les officiels, clairement inférieurs à ceux de la MLS, nous ont fait réaliser que finalement, ils étaient pas si pires que ça, les refs que l’on a généralement. Ils ont laissé passer un nombre de fautes incalculable…

À noter qu’on a appris durant le match d’hier que Piatti attendait un nouvel enfant.

Je vous pose la question le plus sérieusement du monde : Souhaitera-t-il le voir naître à Montréal ou en Argentine?

La suite pour l’Impact
L’Impact disputera ses deux prochains matchs (aller et retour) en championnat canadien le 7 août (Montréal) et le 14 août (Calgary) prochains. Oui, oui… l’IMFC affrontera encore une fois une équipe issue de la toute nouvelle CPL.

Le vainqueur atteindra la grande finale et affrontera le vainqueur de la série Toronto vs Ottawa.

Pourquoi encore une équipe de la CPL pour l’Impact? Parce que le Cavalry de Calgary a eu le dessus sur les Whitecaps de Vancouver hier soir. 2 à 1 (après un match aller égal 0-0)

Le piège que l’Impact a su éviter hier soir… les Whitecaps sont tombés dedans! Marc Dos Santos et Maxime Crépeau ne doivent pas avoir dormi beaucoup la nuit dernière.

Les Whitecaps ont une masse salariale d’environ 7,2 millions $ et dans le cas du Cavalry, ça tournerait entre 500 000 et 1 million $.

Les Whitecaps évoluent en première division nord-américaine et le Cavalry, dans une nouvelle ligue inférieure.

Les Whitecaps vendent leurs billets beaucoup plus chers que le Cavalry.

Bref, ce n’est vraiment pas bon pour la Ville de Vancouver et la MLS, cette défaite-là… ni pour Toronto et Montréal. Bien des gens de foot veulent voir les trois équipes canadiennes de la MLS rejoindre la CPL (et quitter la MLS).

Mais c’est tout de même excellent pour la CPL et pour Calgary. Il faut l’admettre.

Bref, l’Impact disputera deux autres matchs pièges en août. Mais d’ici là, ils ont su éviter le pire hier soir… ce que les Whitecaps n’ont pas su faire, eux. Même s’ils ont théoriquement dominé le match! C’est souvent comme ça, au soccer!

À noter que le Cavalry est une meilleure équipe que York9. L’Impact devra être prêt et efficace! S’il l’est, on aura droit à une superbe finale entre (fort probablement) Toronto et Montréal. Sinon, la panique va se réinstaller à Montréal…

En rafale

– Lassi Lappalainen pourrait jouer dès samedi face à l’Union de Philadelphie (premier dans l’Est). #StadeSaputo

– On peut s’attendre à un jeune joueur déjà de calibre mondial?

– Le Fury d’Ottawa ne l’a pas eu facile hier… mais il est parvenu à éliminer les Wanderers de Halifax.

– Ottawa et Toronto sont habitués de se croiser en championnat canadien.

PLUS DE NOUVELLES