L’idée de muter (temporairement) Jesperi Kotkaniemi à l’aile tient la route

Olivier Bouchard s’est posé une (très) bonne question hier soir.

La réponse réside à mon avis à quelque part entre la chimie, l’évaluation des différents joueurs, les décisions du coach et du DG, le manque d’énergie et la fameuse chance (PDO).

Mais comment justifier d’asseoir Jesperi Kotkaniemi sur la passerelle ou encore de ne l’utiliser qu’une quarantaine de secondes par période alors que tu es à la recherche d’un but au Centre Bell? Je n’y arrive pas…

Même si je m’efforce très fort à bien comprendre les explications du coach. Kotkaniemi a beaucoup plus de chances de te donner un but (à la maison) que Jordan Weal ou Nate Thompson. Ou encore qu’Artturi Lehkonen…

Mais bon… Disons que tu es le coach et que tu ne fasses pas confiance à Kotkaniemi au centre (en raison des responsabilités défensives accrues qui viennent avec cette position), pourquoi ne pas le muter à l’aile alors que tu as désespérément besoin d’un but? Ça, c’est une excellente question à laquelle je n’ai pas de réponse. Et à laquelle P.J. Stock semble aussi à court de réponse…

Au lieu d’envoyer KK dans les gradins ou sur le bout du banc, Claude Julien devrait plutôt penser à le placer à l’aile sur le troisième trio. Ou à l’aile sur le top six…

Le talent et le flair offensif de Kotkaniemi peuvent certes aider l’équipe à marquer des buts…

Quelques chose qu’elle ne fait justement pas assez depuis quelques matchs!

Que ce soit bien clair, je préfère voir Kotkaniemi continuer d’être utilisé au centre. On a assez joué avec la position de Galchenyuk, Drouin et compagnie dans le passé. Ceci dit, j’aimerais mieux voir Kotkaniemi à l’aile que loin de la patinoire…

Si Jonathan Drouin a droit à 196 chances en raison de son talent énorme, même s’il a été blanchi de la feuille de pointage lors de 15 de ses 16 derniers matchs et que son effort est discutable certains soirs, pourquoi Jesperi Kotkaniemi n’a-t-il pas droit au moindre lousse lui?

Je ne pense (vraiment) pas qu’il ait la mauvaise attitude.

Ce qui est bon pour minou doit être bon pour pitou dans un vestiaire. Sinon, la m*rde peut pogner et le groupe peut se diviser. Espérons que ce n’est pas ce qui est en train de se passer chez le Tricolore…

En rafale

– Vrai par contre que les meilleurs joueurs du Canadien doivent être meilleurs… #PremierProblème

– Ce coach-là (et ancien joueur de la LNH) est tout un numéro! Il a appelé un responsable de la ligue en plein milieu d’un match afin de se plaindre d’une décision de l’officiel.

– L’Impact aussi peut tenir des entraînements optionnels…

– Puisqu’il est question de l’Impact… Ça, c’est spécial! #PasLeBonneÉquipe

– C’est (vraiment) beaucoup d’argent ça!

PLUS DE NOUVELLES