Les prochains matchs seront importants pour Ilya Kovalchuk

Ilya Kovalchuk sera-t-il échangé? Si oui, quel sera le retour du Canadien? S’il ne l’est pas, pourrait-il rester à Montréal une fois la saison terminée?

Voilà des questions qu’on se pose depuis (trop) longtemps.

Ce qu’on sait, c’est que le Russe se dit publiquement heureux d’être en ville. Pour lui, il est tout simplement logique de rester puisque le groupe actuel du Canadien a quelque chose de spécial.

Et ça, il l’a répété souvent.

S’il croit que le CH a le potentiel de faire quelque chose de spécial, il sait toutefois que ce ne sera pas facile. Par contre, il est dans un bon état d’esprit pour tenter d’accomplir ce but.

Voilà ce qu’il avait à dire sur le sujet. « Non, tout ce qu’on veut c’est de faire une poussée. On a plusieurs matchs contre des équipes qu’on pourchasse, alors c’est important de bien jouer. On doit se battre et c’est ce qui occupe mes pensées actuellement. Parlons-en dans deux semaines. On verra comment les cinq ou six prochains matchs se dérouleront et on parlera après. »

Quand on regarde les prochains matchs de l’équipe, on retrouve les Leafs, les Coyotes, les Bruins, les Penguins, les Stars, les Wings, les Capitals et les Sénateurs sur le chemin du Canadien d’ici la date fatidique du 24 février.

Kovy a donc raison dans un sens : si le Canadien n’obtient pas une majorité de victoires dans ces matchs-là, il est impossible de croire à une poussée.

Comme l’explique David Samson, une équipe veut souvent voir comment ses joueurs réagissent avant de leur donner des munitions – et c’est ce que Bergevin semble faire présentement. Mettez votre orgueil de côté : même si Samson est détesté au Québec pour son rôle joué dans le départ des Expos, il est un bon vulgarisateur.

Les prochains matchs seront donc importants pour sa valeur marchande, mais aussi pour son futur au sein de l’organisation.

En rafale

– Triste nouvelle.

– Les négociations reprendront.

– Un autre excellent segment.

– Imaginez…

– En parlant de Samson et des Expos : ça sent bon pour le retour de l’équipe (encore une fois).

PLUS DE NOUVELLES